Accéder au contenu principal

Le Trésor accorde un crédit d'impôt aux nouveaux propriétaires

Soucieux de relancer le marché immobilier, le Trésor a accordé aux acquéreurs d'un premier logement un crédit d'impôt de 8 000 dollars. Une mesure qui s'applique aux contribuables achetant leur résidence principale avant le 1er décembre.

PUBLICITÉ

AFP - Le département américain au Trésor a annoncé mercredi qu'il allait faire bénéficier les acquéreurs d'un premier logement d'un crédit d'impôt de 8.000 dollars, une mesure destinée à aider le marché immobilier.

 

"Les primo-acquérants représentent une part important des ventes de logements anciens. En 2008, près d'un acheteur sur deux d'un logement le faisait pour la première fois, et l'expansion du crédit en leur faveur leur facilitera l'entrée sur le marché cette année", a indiqué le Trésor dans un communiqué.

 

Le crédit d'impôt est valable pour les contribuables achetant leur résidence principale avant le 1er décembre. Ils devront ne pas avoir acquis d'autre logement lors des trois années précédentes.

 

"Cela aura plus d'impact sur la demande dans l'immobilier que si nous agissions par les mécanismes traditionnels", a estimé le secrétaire au Trésor Timothy Geithner, lors d'un point presse.

 

"Pour les primo-acquérants cette année, cette mesure spécifique pourra mettre l'argent dans leur portefeuille immédiatement plutôt que de les obliger à attendre une année de plus pour réclamer leur dû au fisc", a affirmé le patron de l'IRS, le service de collecte de l'impôt, Doug Shulman, cité dans un communiqué.

 

Le secrétaire au Logement et à l'Urbanisme Shaun Donovan a souligné pour sa part que cet effort venait compléter ceux de la Réserve fédérale et du Trésor pour maintenir les taux hypothécaires à des niveaux bas.

 

Ces taux sont actuellement proches de leurs plus bas historiques atteints en décembre, mais étant donné la montée du chômage, ils incitent moins les Américains à se lancer dans un achat qu'à renégocier les termes de leur emprunt.

 

Cette annonce intervient le jour où l'Association nationale des agents immobiliers a annoncé une nouvelle baisse des ventes de logements anciens en janvier, qui ont reculé de 5,3% par rapport à décembre, et de 8,6% par rapport à un an plus tôt, alors même que les prix continuent de chuter.

 

Une semaine auparavant, le président américain Barack Obama avait annoncé un vaste plan pour l'immobilier, coûtant au moins 75 milliards de dollars, et qui doit aider entre sept et neuf millions de familles américaines à éviter la saisie.

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.