Accéder au contenu principal

Le tracé de l'édition 2010 du Dakar dévoilé

Étienne Lavigne, directeur de la course, a dévoilé le tracé du Dakar 2010. Comme en 2009, le rallye délaissera l'Afrique pour l'Amérique du Sud. Il fera la part belle aux déserts plutôt qu'à la Patagonie, peu appréciée des coureurs.

Publicité

AFP - Le rallye-raid "Dakar-2010", qui sera à nouveau disputé en Argentine et au Chili du 2 au 17 janvier, comptera des étapes mieux réparties entre les deux pays et ses participants seront mieux sélectionnés, ont annoncé les organisateurs de l'épreuve, lundi à Buenos Aires.

Ces deux pays, qui fêteront en 2010 le bicentenaire de leur indépendance, accueilleront pour la deuxième année consécutive le célèbre rallye-raid aménagé pour "assurer la sécurité et l'équité entre les concurrents", précise un communiqué d'Amaury Sport Organisation (ASO).

"Avec plus de franchissements de dunes et de navigation hors-piste, des étapes au kilométrage équitablement réparti entre les deux pays" ce 2e cru sud-américain proposera un "défi intense et renouvelé", ajoute le communiqué.

"L'idée générale est de partir beaucoup plus au nord et rapidement de Buenos Aires pour rejoindre des terrains plus ouverts, plus accessibles au Dakar en termes de compétition", a précisé Etienne Lavigne, le patron de la course.

Une meilleure sélection des candidats à l'aventure permettra aussi d'éviter le drame survenu cette année avec le décès du motard néophyte français Pascal Terry, retrouvé mort le 7 janvier, plus de 56 heures après s'être égaré lors de la 2e étape entre Santa Rosa et Puerto Madryn (sud-argentin). Une enquête préliminaire a été ouverte en France, à la suite d'une plainte de la famille pour "homicide involontaire".

"Il est très important de bien distinguer le drame de notre préoccupation de la sécurité, a souligné Lavigne. Il y a eu défaillance dans la transmission des informations. C'est quelque chose qui n'était jamais arrivé et qui n'arrivera plus jamais", a-t-il dit.

Les candidats au rallye-raid devront ainsi avoir déjà participé à une épreuve figurant au calendrier mondial de la FIM (Fédération internationale de motocyclisme) ou à une épreuve des Dakar Series, dans les trois années précédentes, précise le dossier de presse.

Interrogé sur un éventuel retour du "Dakar" en Afrique, Yann Le Moenner, directeur général délégué d'ASO, a rappelé que "les gènes du Dakar sont en Afrique" ajoutant que "pour le moment", il n'était "pas raisonnable" de revenir sur le continent noir.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.