Accéder au contenu principal
MARCHÉS

Wall Street rebondit après cinq séances à la baisse

2 min

Après cinq jours consécutifs de repli, Wall Street a terminé à la hausse. L'indice Dow Jones a repris 2,23 % et le Nasdaq 2,48 %. Plus tôt dans la journée, les autres places boursières mondiales avaient également repris des couleurs.

Publicité

AFP - La Bourse de New York a terminé en nette hausse mercredi, après cinq séances de repli consécutives, le rebond étant mené par le secteur des matières premières malgré des chiffres toujours noirs sur l'économie: le Dow Jones a repris 2,23% et le Nasdaq 2,48%.

Le Dow Jones Industrial Average a pris 149,82 points à 6.875,84 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 32,73 points à 1.353,74 points, dans un volume d'échanges étoffé.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 a quant à lui progressé de 2,38% (16,54 points) à 712,87 points après avoir terminé pour la première fois depuis octobre 1996 sous les 700 points.

"Il n'y a pas grand chose de nouveau ou de bon cette semaine pour expliquer ce rebond. Mais le marché était survendu après cinq séances de baisse consécutive pour l'indice Dow Jones", a indiqué Marc Pado, de Cantor Fitzgerald.

"Il ne faut pas interpréter grand chose de ce rebond, le mouvement à la baisse n'est pas terminé", a également tempéré Mace Blicksilver, de Marblehead Asset Management.

La glissade des indices, sous les 7.000 points pour l'indice vedette puis sous les 700 points pour le S&P 500, plus représentatif, ne s'est toutefois pas fait dans la panique, a ajouté l'analyste, et le rebond devait arriver à un moment ou à un autre.

Toutefois, "rien ne va pousser les investisseurs à se sentir mieux", alors que les mauvaises nouvelles n'en finissent pas de tomber.

La Réserve fédérale a encore peint un tableau calamiteux de l'activité économique aux Etats-Unis en janvier et février dans son dernier livre beige publié mercredi.

Les gouvernements continuent d'être actifs face à la crise. L'administration américaine a détaillé son programme de soutien au marché de l'immobilier, tandis que le marché attend de nouvelles mesures de relance en provenance de Chine.

Ces espoirs ont soutenu le secteur des matières premières, qui a affiché de larges gains. Les pétroliers ExxonMobil et Chevron ont engrangé respectivement 2,05% et 2,68%.

Les titres du constructeur d'engins mécaniques Caterpillar (+13,22% à 25,44 dollars) et du producteur d'aluminium Alcoa (+12,84% à 6,24 dollars) se sont envolés.

Le marché obligataire a été délaissé. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans est remonté à 3,011% contre 2,938% mardi soir et celui à 30 ans à 3,698% contre 3,676% la veille.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.