Accéder au contenu principal

1,3 milliard de dollars pour le poumon de la Terre

Pour lutter contre la déforestation en Amazonie et soutenir l'effort environnemental du Brésil, la Banque mondiale consent un prêt de 1,3 milliard de dollars au pays, dont 800 millions lui seront versés immédiatement.

PUBLICITÉ

AFP - La Banque mondiale a annoncé jeudi avoir accordé un prêt de 1,3 milliard de dollars pour aider le Brésil, décrit comme un pays à l'écosystème "crucial", dans sa politique de défense de l'environnement.

Le prêt doit soutenir l'effort de Brasilia "pour améliorer son système de gestion de l'environnement et intégrer les questions de développement durable dans la politique de secteurs essentiels comme la gestion des forêts, l'eau et les énergies renouvelables", a expliqué l'institution multilatérale dans un communiqué.

Il doit être déboursé en deux tranches, la première de 800 millions de dollars immédiatement et la seconde de 500 millions selon le respect de critères d'évaluation d'ici à fin 2010.

La Banque mondiale souhaite empêcher "la déforestation due à l'usage déraisonné des ressources naturelles de l'Amazonie" et favoriser la préservation de la qualité de l'eau et la maîtrise de la consommation énergétique.

"Il y a peu de pays où l'écosystème soit aussi crucial pour le développement et le bien-être de la population que le Brésil", a estimé la Banque.

Elle a rappelé que le territoire brésilien abritait un tiers des forêts tropicales humides de la planète, un cinquième de ses réserves d'eau douce et l'une des plus grandes biodiversités du monde, en plus de 8.500 km de côtes.
 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.