Accéder au contenu principal
FOOTBALL - LIGUE 1

Le PSG revient à un point de Lyon, battu 2-0 par Lille

3 min

Le Paris Saint-Germain, vainqueur 1-0 de sa bête noire Lorient, n'est plus qu'à un point du leader Lyon, défait 2-0 au Stade de France par Lille. En remportant le derby de la Garonne 3-0, Toulouse repasse devant Bordeaux au classement.

Publicité

AFP - Le Paris SG, vainqueur à Lorient (1-0), a réussi une excellente opération lors de la 27e journée du championnat de France, samedi: il est revenu à un point du leader Lyon, battu au Stade de France par Lille (0-2), et a distancé ses poursuivants, Marseille et Bordeaux.

Marseille, tenu en échec par Valenciennes (0-0), est troisième à 4 points, et Bordeaux, sèchement battu à Toulouse (0-3), est cinquième à 6 points, doublé par son vainqueur du jour (Toulouse compte 49 points, comme Marseille).

Vainqueur grâce à un but de Giuly, le PSG a prouvé qu'il pouvait gagner sans Makelele et Sessegnon (suspendus), deux de ses meilleurs joueurs, et a su effacer aussi la déconvenue de Rodez, club de 3e division qui l'avait sorti de la Coupe de France (3-1 a.p.).

Lyon, obnubilé par son 8e de finale retour de Ligue des champions, mercredi à Barcelone (1-1 à l'aller), a bien mal préparé son choc. Entre les deux matches contre le Barça, Lyon a perdu deux fois contre le Lille (3-2 en Coupe de France mercredi dans le Nord) et concédé un nul à Gerland contre Rennes (1-1).

Pour ce match de gala délocalisé au Stade de France, comme l'an dernier (1-0 pour l'OL), Lyon n'a pas si mal joué, butant sur la défense lilloise, mais s'est incliné. Dans la même soirée, le Barça, qui traversait aussi une période difficile, s'est imposé contre Bilbao (2-0).

Lille, qui a battu l'ogre lyonnais deux fois en quatre jours, profite de ce succès pour revenir à une longueur de Bordeaux.


Le +Clasico+ promet

L'OM, lui, a encore raté une occasion de se rapprocher de la tête à cause d'une nouvelle contre-performance à domicile, quinze jours après avoir été accroché au Vélodrome sur le même score par Le Mans.

Le +Clasico+ PSG-OM de dimanche prochain regorge d'épices: Marseille a désormais besoin d'une victoire pour prendre la 2e place au PSG en même temps que sa revanche de l'aller (Paris s'était imposé 4 à 2 au Vélodrome).

L'OM ne va tout de même pas si mal que les Girondins: à un point de Lyon seulement le 1er février, Bordeaux n'a depuis gagné qu'un match, la semaine dernière contre un Lorient mal en point (1-0). Le titre s'éloigne pour les hommes de Laurent Blanc.

L'entraîneur toulousain, Alain Casanova, continue de seriner le refrain lancinant en L1 de la modestie (il veut "continuer à prendre les matches les uns après les autres"), mais Gignac a encore marqué, reprenant seul devant le Parisien Hoarau la tête du classement des buteurs (16 buts).

A noter que lors du derby Nice-Monaco (0-0), un pétard a explosé près du gardien monégasque Stéphane Ruffier. "Les commissions vont avoir du boulot et des vidéos à visionner", comme l'a dit Ricardo, son entraîneur.

Dans le très populeux peloton de la course au maintien, Grenoble a remporté un succès crucial devant Caen (2-1), alors que Nancy et Le Mans n'ont pu se départager (2-2). Caen, qui n'a plus gagné depuis le 22 novembre, est en chute libre... Les nerfs lâchent -l'entraîneur Frank Dumas a été exclu à la mi-temps- et le sort s'en mêle: le GF38 s'est imposé dans le temps additionnel.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.