Accéder au contenu principal
ATHLÉTISME

Tahri vice-champion du 3 000m des championnats d'Europe en salle

3 min

Le Français Bob Tahri a remporté samedi la médaille d'argent du 3 000 mètres des championnats d'Europe en salle de Turin. La Française Antoinette Nana Djimou a décroché de son côté une médaille de bronze en pentathlon.

Publicité

AFP - Bob Tahri a apporté à la France une troisième médaille lors des Championnats d'Europe en salle d'athlétisme, en prenant une logique deuxième place sur 3000 m, samedi à Turin.

Cette médaille, après l'or de Ladji Doucouré (60 m haies) et le bronze d'Antoinette Nana Djimou (pentathlon) samedi, poste la France à la 3e position au tableau des médailles.

"Le contrat est rempli. Je suis doublement satisfait. D'abord pour la médaille mais aussi pour le temps (7:42.14). Cela concrétise le travail et les stages faits cet hiver", a affirmé le Messin de 30 ans, déjà médaillé d'argent il y a deux ans à Birmingham.

Parti après 2200 m de course dans la foulée du Britannique Mo Farah, le favori de cette finale, Tahri a suivi le Somalien de naissance jusqu'à 350 m de la ligne avant de gérer sa fin de course.

"Il (Farah) était le plus fort. Mais il savait aussi que j'étais plus rapide sur une course lente. Alors il a donné du rythme. J'ai 30 ans, c'est peut-être l'année de la maturité", a ajouté l'élève de Jean-Michel Dirringer, habitué aux places de finalistes dans les grands Championnats sur 3000 m steeple mais jamais sur le podium, à l'exception d'une troisième place aux "Europe" en 2006.

Mais l'athlète qui a vraiment fait parler de lui lors de cette deuxième journée dans le Piémont est Dwain Chambers, suspendu entre 2003 et 2005 après un contrôle positif à la THG dans le cadre de l'affaire BALCO.

Le Britannique, exclu des jeux Olympiques de Pékin en raison de son passé de dopé, a battu le record d'Europe du 60 m dès les demi-finales avec un chrono (6.42) qui efface Ronald Pognon des tablettes (6.45).


Chambers à toute allure

Chambers, dont le corps et l'attitude semblent bien loin de ses années survitaminées, devient le troisième performeur de tous les temps, derrière les Américains Maurice Greene (6.39) et Andre Cason (6.41).

"Je suis évidemment satisfait, d'autant que je savais que je pouvais battre ce record. Mais je dois rester concentré sur la course (la finale est dimanche) et le record (du monde) viendra peut-être", a affirmé l'ancien banni, dont le retour et quelques déclarations provoquent l'hostilité publique de grands noms comme Sebastian Coe ou Kelly Holmes.

Les autres Tricolores à l'oeuvre dans l'Oval Lingotto ont connu des fortunes bien diverses.

Si Romain Mesnil et Renaud Lavillenie se sont clairement déclarés candidats à un podium dimanche après les qualifications de la perche, Karl Taillepierre et Jules Lechanga sont sortis déçus de leur finale du triple saut.

Lechanga est resté à près de 30 cm de son record personnel (16,91 m), avec une 8e place (16,64).

Quant à Taillepierre, même s'il a franchi les 17 mètres pour la première fois de sa carrière en salle (17,12 m), il a échoué à une frustrante 4e place, à 3 cm de la médaille de bronze.

Son silence à la sortie du concours en disait long sur sa déception d'avoir laissé trainer son postérieur sur son meilleur saut.

Chambers n'est pas le seul à avoir établi la meilleure performance de l'année avec son record d'Europe. Trois autres athlètes ont amélioré la meilleure marque 2009 en remportant le titre sur leur discipline: le Suédois Johan Wissman sur 400 m (45.89), l'Italien Fabrizio Donato au triple saut (17,59 m) et l'Estonienne Ksenija Balta (6,87 m).
   

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.