Accéder au contenu principal
SRI LANKA

Plus de 100 Tamouls tués en deux jours, selon l'armée

2 min

L'armée sri-lankaise annonce que plus de 100 rebelles tamouls ont été tués en deux jours de combats, dans le nord du pays. Depuis plus de deux mois, l'armée a lancé une offensive contre un dernier carré de guérilleros sur 100 km² de jungle.

Publicité

AFP - Plus de 100 rebelles des Tigres de libération de l'Eelam tamoul (LTTE) ont été tués en deux jours de combats dans le nord du Sri Lanka, a affirmé dimanche le ministère de la Défense.

Les combats ont eu lieu dans le district de Mullaittivu où les LTTE "ont plusieurs fois tenté en vain d'infiltrer les premières lignes de défense de l'armée, conduisant à la mort de plus de 100 terroristes et autant de blessés", a indiqué un communiqué du ministère.

Le communiqué ministériel omet de préciser si l'armée a subi des pertes.

Depuis plus de deux mois, l'armée sri-lankaise a lancé une vaste offensive contre un dernier carré de guérilleros acculés sur 100 km2 de jungle.

Mais les assertions des militaires et de leurs ennemis, tant sur le sort des civils que sur les mouvements de populations ou sur les percées de l'armée, sont invérifiables: aucun journaliste n'a accès à la zone de guerre et seuls des employés de la Croix-Rouge et de l'ONU peuvent s'y rendre.

Les Tigres tamouls, hindouistes, se battent pour l'indépendance du nord et de l'est de l'ex-Ceylan, une île située au sud-est de l'Inde, peuplée de 20 millions d'habitants, dont 75% de Cinghalais bouddhistes, et qui fut colonie britannique jusqu'en 1948. Au moins 70.000 personnes ont perdu la vie dans cette guerre civile.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.