Accéder au contenu principal
MADAGASCAR

Rajoelina apparaît en public, l'opposition dit avoir pris le pouvoir

2 min

Le "Premier ministre" Roindefo Zafitsimivalo Monja, nommé par l'opposition malgache, affirme que le président Ravalomanana est "déchu de ses fonctions". M. Monja a pris possession des bureaux du chef du gouvernement à Antananarivo.

Publicité

L'opposition malgache a affirmé, samedi à la presse, avoir pris le pouvoir. Elle a aussi promis un scrutin présidentiel "dans les 24 mois", après avoir pris possession des bureaux (désertés) du chef du gouvernement du président Marc Ravalomanana.

L'envoyée spéciale de FRANCE 24 à Madagascar, Virginie Herz, s'est entretenue avec le chef de l'opposition, Andry Rajoelina. Peu avant sa déclaration, devant la place du 13 mai, il confie "l'impression de vivre un moment historique" et ne cache pas sa nervosité.

 

Selon un autre envoyé spécial de FRANCE 24, Cyril Vanier, également présent à Madagascar, les militaires n'ont pas empêché l'opposition d'investir les bureaux présidentiels.

Roindefo Zafitsimivalo Monja, "Premier ministre" de la "Haute autorité de transition" qui remplace, selon l'opposition, le gouvernement actuel, a déclaré le président de la République (Marc Ravalomanana), l'Assemblée nationale, le Sénat, et le gouvernement "déchus de leur fonctions."

M. Monja était entouré des autres "ministres" nommés par l'opposition. Il était escorté d'une trentaine de militaires, dans la primature désertée par les représentants du gouvernement de M. Ravalomanana, a constaté un journaliste de l'AFP.

"Proclamons que la Haute Autorité de transition, présidée par M. Rajoelina, assure désormais les attributions dévolues au président de la République par la Constitution et le gouvernement de transition exerce immédiatement ses fonctions", a déclaré M. Monja, en lisant une déclaration signée par le leader de l'opposition Andry Rajoelina.

Il a par ailleurs pris "l'engagement d'organiser les élections présidentielle, législatives, communales dans un délai qui ne peut dépasser 24 mois".

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.