Accéder au contenu principal

Chardy qualifié pour le 3e tour, Monfils et Mauresmo éliminés

Jérémy Chardy a rejoint le 3e tour du tournoi d'Indian Wells en venant à bout de Mardy Fish. Gaël Monfils s'est incliné face à John Isner, et l'ultime Française en lice côté femmes, Amélie Mauresmo, est également éliminée.

PUBLICITÉ

AFP - Les deux héros français du dernier Roland-Garros, Jérémy Chardy et Gaël Monfils, ont vécu un sort dissemblable au 2e tour du tournoi ATP d'Indian Wells avec une jolie qualification pour le Palois et une décevante élimination pour le Parisien.

Chardy est venu grossir les rangs des quatre tricolores déjà présents au 3e tour avec une revanche bien sentie sur l'Américain Mardy Fish (N.20), qui l'avait sèchement battu fin février en demi-finale à Delray Beach (Floride).

Mardi, il affrontera l'Espagnol David Ferrer, un joueur encore un cran au-dessus (N.12) mais qu'il a dominé en janvier en demi-finale à Johannesbourg, malgré une balle de match contre lui au 2e set et des crampes au 3e...

Le Palois de 22 ans a écarté Fish grâce à deux jeux décisifs plein de sang froid pour signer un résultat qui constitue une surprise, même si cela a tendance à l'être de moins en moins au vu de son impressionnante progression.

Il y a moins d'un an, Chardy s'était fait connaître en atteignant les 8e de finale de Roland-Garros alors qu'il était 145e mondial. Dix mois plus tard, et cent places plus bas, Chardy s'installe discrètement mais fermement.

A Indian Wells, il est d'ailleurs entré dans le tableau d'un Masters 1000 pour la première fois de sa carrière grâce à son classement.

"Je commence à avoir ma chance à chaque fois et je sais maintenant que je peux gagner même contre les meilleurs du monde, remarque-t-il. Je suis sur une bonne pente depuis un an."

 La grande attraction tricolore du "French", Gaël Monfils, demi-finaliste 2008, est lui passé au travers de son entrée en matière dans le désert californien, après avoir avalé deux voyages transatlantiques en dix jours.

Finaliste à Acapulco (Mexique) le 1er mars, il est revenu en Europe pour être remplaçant en Coupe Davis face à la République tchèque avant de rejoindre les Etats-Unis. Le tout avec une inflammation ligamentaire à un genou.

"Je n'ai pas été à la hauteur mentalement, a regretté +La Monf+. Je n'ai pas bien joué mais je vais me remettre au travail pour essayer de bien conclure la demi-saison sur dur à Miami, en espérant que le genou aille bien."

"Je suis un peu frustré de la façon dont les choses se sont passées ici, je n'ai pas vraiment eu de préparation", a-t-il ajouté.

Tout juste entré dans le Top 10 mondial, le Parisien de 22 ans mesure la difficulté de la tâche qui l'attend pour s'y maintenir. "Entrer dans le Top 10, c'est bien mais je crois que le plus dur c'est d'y rester. Les joueurs derrière moi (Fernando Verdasco, Jo-Wilfried Tsonga, David Ferrer) sont des monstres..."

Lundi, Gilles Simon, Jo-Wilfried Tsonga, Richard Gasquet et Paul-Henri Mathieu devaient tenter de se qualifier pour les 8e de finale.
   

Plus de françaises en lice

 

Avec l'élimination d'Amélie Mauresmo, tête de série N.17, dimanche au 3e tour par la Chinoise Li Na, 7-5, 6-2, il n'y a plus de Françaises dans le tableau du tournoi WTA d'Indian Wells.

Les deux autres têtes de série tricolores, Marion Bartoli (N.10) et Alizé Cornet (N.11), s'étaient inclinées dès leur entrée en lice au 2e tour, le stade où Virginie Razzano était elle aussi tombée, alors que Nathalie Dechy, Pauline Parmentier et Stéphanie Foretz n'avaient pas passé le premier tour.

Mauresmo, qui restait pourtant sur une victoire dans l'Open Gaz de France en février à Paris, a eu du mal face à la 45e joueuse mondiale, plus entreprenante (33 coups gagnants) et plus réaliste sur ses occasions de break.

La Chinoise a ainsi pris le service de Mauresmo en fin de première manche pour pouvoir enlever le set, cassant au passage le moral de la Française, rapidement breakée en seconde manche et qui s'est étiolée en fin de match.

"Elle a mieux joué que moi, c'est tout, elle a fait un grand match, sans déchets, a déclaré Mauresmo. C'est une fille qui tourne bien en ce moment, elle est agressive. Elle n'a pas un classement très élevé mais c'est parce qu'elle est souvent blessée. On peut ne pas la voir pendant des mois."

"Maintenant, je vais aller à Miami avec le même esprit, car je crois que je tape bien en ce moment, mais je vais revoir la stratégie dans ce type de match où je n'arrive pas à faire la différence sur mon jeu classique."

En 8e de finale, Li Na rencontrera la Russe Vera Zvonareva, tête de série N.4.


 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.