Accéder au contenu principal

Hitachi, victime de la crise, remplace son PDG

Le Japonais Hitachi, qui a subi de lourdes pertes à cause de la crise mondiale, annonce un plan d'économies de 4 milliards d'euros par an et nomme un nouveau PDG, Takashi Kawamura.

Publicité

AFP - Le conglomérat japonais Hitachi, en proie à de lourdes pertes à cause de la crise mondiale, a annoncé lundi un plan d'économies de 4 milliards d'euros par an et le remplacement de son PDG.

Takashi Kawamura, 69 ans, qui dirigeait jusqu'à présent les filiales Hitachi Maxell et Hitachi Plant Technologies, va devenir à la fois président du conseil d'administration et PDG du groupe. Il remplace Kazuo Furukawa au poste de PDG et Etsuhiko Shoyama à la tête du conseil d'administration, indique le groupe dans un communiqué.

Hitachi espère économiser 500 milliards de yens (4 milliards d'euros par an) en réduisant ses frais de personnel, ses coûts d'approvisionnement et ses stocks, en reportant des projets d'investissement et en prenant d'autres mesures d'austérité.

Le groupe a par ailleurs annoncé des réformes structurelles. Le 1er juillet, il va ainsi transformer en filiales autonomes sa division électronique grand public, qui fabrique notamment des téléviseurs à écran plat, et sa division équipements automobiles, qui produit des batteries et d'autres composants.

Hitachi avait annoncé en février qu'il comptait terminer l'exercice 2008-2009, fin mars, sur une colossale perte nette de 700 milliards de yens (5,5 milliards d'euros) à cause du yen fort et de la dégringolade de la demande mondiale en produits électroniques et en composants automobiles, entre autres.

Le groupe avait également annoncé 7.000 suppressions d'emplois.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.