Accéder au contenu principal
RELIGION - SIDA

Le Quai d'Orsay "inquiet" après les propos du pape sur le préservatif

1 min

Le ministère français des Affaires étrangères exprime sa "très vive inquiétude" après les propos de Benoît XVI sur le sida. Dans l'avion qui le conduisait au Cameroun, il a déclaré que l'utilisation du préservatif "aggravait le problème".

Publicité

AFP - La France a exprimé mercredi par la voix de son ministère des Affaires étrangères sa "très vive inquiétude" après les propos du pape Benoît XVI contre l'usage du préservatif qui mettent en danger "les impératifs de protection de la vie humaine" face au sida.

 


"La France exprime sa très vive inquiétude devant les conséquences de ces propos de Benoît XVI", a déclaré à la presse le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Eric Chevallier.

"S'il ne nous appartient pas de porter un jugement sur la doctrine de l'Eglise, nous estimons que de tels propos mettent en danger les politiques de santé publique et les impératifs de protection de la vie humaine", a-t-il poursuivi.



Benoît XVI, qui a entrepris mardi un voyage en Afrique, a déclaré que l'on ne pouvait "pas régler le problème du sida (...) avec la distribution de préservatifs" et que, "au contraire, (leur) utilisation aggrave le problème".

   

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.