Accéder au contenu principal

Un film d'animation en 3D pour la première fois en ouverture

Le film d'animation en 3D "Là-haut", signé Pixar, ouvrira le 62e Festival de Cannes, le 13 mai. C'est la première fois qu'un film d'animation - qui plus est en 3D - est sélectionné pour l'ouverture de la grand-messe hexagonale du cinéma.

Publicité

AFP - Le 62e Festival de Cannes s'ouvrira le 13 mai pour la première fois avec un film d'animation en 3D relief, "Là-haut", la dernière production du studio américain Pixar, montrée en avant-première mondiale, ont annoncé ses organisateurs jeudi.

Après avoir accueilli de nombreuses productions Dreamworks, le festival innove en programmant un film Pixar et en ouvrant avec un film d'animation et un film en 3D relief.

"Nous sommes heureux que la 3D fasse l'ouverture à Cannes, car c'est l'une des aventures qui s'offrent au cinéma dans un proche avenir", a déclaré à l'AFP le délégué général du festival, Thierry Frémaux.

"Nous sommes très fiers d'accueillir le studio Pixar, son brillant univers, ses metteurs en scène et ses producteurs de talent", a-t-il ajouté.

Produit par l'animateur John Lasseter, réalisateur oscarisé, producteur et cofondateur, aux côtés de Steve Jobs, de cet inventif studio américain racheté par Disney en 2006, "Là-haut" sortira en salles aux Etats-Unis le 29 mai et en France le 29 juillet.

Ce film s'annonce comme une comédie d'aventure, l'histoire d'un vieil homme qui rêve de faire un voyage en ballon en Amérique du Sud. Le jour où débute l'équipée, il découvre un passager encombrant.

Il est co-signé par le scénariste Bob Peterson et Pete Docter, réalisateur de "Monstres et compagnie" et auteur des histoires originales des films "Toy Story 1", "Toy Story 2" et "WALL-E".

Le Festival de Cannes a accueilli très tôt des films d'animation en sélection officielle: le pionnier fut "Dumbo" en 1947, suivi par "La planète sauvage" en 1973 et "Fritz le chat" en 1974.

Ce genre a été remis à l'honneur au début de la décennie avec l'arrivée de Thierry Frémaux qui a notamment programmé "Shrek" en 2001, "Les triplettes de Belleville" en 2003, "Shrek 2" en 2004, "Nos voisins les hommes" en 2006 et "Kung Fu Panda".

Bien que reparti bredouille de la compétition l'an dernier, "Valse avec Bachir" de l'Israélien Ari Folman, César 2009 du meilleur film étranger, avait fait sensation.

En 2007, "Persépolis" de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud avait remporté le prix du jury, décerné ex aequo à "Lumière silencieuse" de Carlos Reygadas.

Le prochain jury cannois sera présidé par la comédienne française Isabelle Huppert. La sélection officielle sera annoncée le 23 avril.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.