Accéder au contenu principal
COUPE DE L'UEFA

Le PSG se déplace à Braga pour une place en quarts

3 min

Les Parisiens se rendent au Portugal afin d'affronter le Sporting Club de Braga, pour le compte des 8e de finale retour de la Coupe de l' UEFA. Au match aller, joué au Parc des Princes, les deux équipes n'avaient pu se départager (0-0).

Publicité

AFP - Alors que le Paris SG vit une fin de Championnat passionnante, avec un match capital à Toulouse dimanche, le club parisien doit jouer les équilibristes jeudi à Braga pour viser les quarts de finale de la C3 après son nul (0-0) à l'aller, tout en préservant ses forces pour la L1.

Sacrifier ou non la Coupe de l'UEFA afin de conserver son influx pour le Championnat: ce n'est pas la première fois que la question se pose pour le Paris SG.

Elle était déjà apparue il y a deux saisons, mais avec un tout autre enjeu. Il y a presque deux ans, le Paris SG luttait pour le maintien et si la Coupe de l'UEFA était un refuge, une bouffée d'air frais, elle posait le même problème. Paris avait craqué en 8e de finale face à Benfica (un autre club portugais) et cela n'avait pas dérangé grand monde.

Là, le dilemme est différent. Cette fois-ci, le Paris SG, 3e de L1 qui n'en finit pas de montrer des signes de fatigue depuis un mois (toutes compétitions confondues: deux défaites, un nul et une victoire à l'arraché face à Lorient) et vient de recevoir une petite gifle par Marseille (3-1), est engagé dans une lutte beaucoup plus réjouissante, celle pour le titre et la Ligue des champions.

Les aveux des joueurs juste après la courte victoire obtenue à Lorient (1-0) il y a 10 jours, bien obligés de confirmer qu'ils commençaient à tirer dangereusement la langue, ont été mis de côté depuis. C'est pourtant bien le souci principal de cette équipe dont le manque de profondeur du banc - que le match face à l'OM n'a fait que surligner un peu plus - devient un handicap.

 

Pas à la légère

Déjà, à l'issue du match aller face aux Portugais, l'entraîneur parisien Paul Le Guen avait répété que le Paris SG ne prenait pas cette C3 à la légère.

D'ailleurs, vu le groupe emmené à Braga, il semble que l'équipe alignée jeudi le démontrera. Excepté quelques retouches (Traoré, Kezman, Pancrate et Chantôme), Le Guen devrait en effet faire jouer les autres cadres.

Mais l'entraîneur parisien ne cesse de répéter aussi que le Championnat constitue la compétition "de base" pour Paris. Il va donc falloir qu'il trouve une solution à cette équation.

Un résultat nul suffit aux Parisiens pour se qualifier pour les quarts, mais il faudra au moins marquer face à des Portugais qui n'ont rien montré d'extraordinaire il y a une semaine, en dépit de leur solidité. Le PSG, éliminé de la Coupe de la Ligue et de la Coupe de France, n'a plus que la Coupe de l'UEFA comme "bonus" à espérer.

Si l'on regarde les autres équipes encore en lice dans cette C3, le Paris SG, tout comme Marseille d'ailleurs, peut tout à fait envisager le titre européen. En cas de qualification pour les quarts de finale, le dilemme se fera encore plus grand.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.