Accéder au contenu principal
ENVIRONNEMENT

Réussite de l'opération "une heure pour la planète"

2 min

Aux quatre coins de la planète, des monuments emblématiques se sont éteints entre 20h30 et 21h30 (GMT+1). En France, l'opération aura permis une économie de 1% de la consommation d'électricité, soit environ 800 mégawatts.

Publicité

 

AFP - L'opération "une heure pour la planète" s'est traduite samedi en France par une baisse d'un peu plus de 1% de la consommation d'électricité, soit environ 800 mégawatts (MW), a-t-on appris auprès du  gestionnaire du réseau de transport d'électricité (RTE).

Cette chute est "équivalente à 13 millions d'ampoules de 60 watts qui ont été éteintes" ou à "la consommation d'une ville comme Lyon un jour de pointe en hiver", a expliqué à l'AFP une porte-parole de RTE.

Des centaines de monuments et bâtiments publics ou privés ont été plongés dans le noir de 20H30 à 21H30 un peu partout en France, dans un geste symbolique pour le climat, à l'initiative du Fonds mondial pour la nature (WWF).

Environ 200 villes étaient mobilisées en France pour éteindre l'éclairage de leurs monuments les plus caractéristiques pour témoigner de leur engagement contre le dérèglement climatique.

RTE invite "ceux et celles qui se sont mobilisés à continuer à effectuer  des gestes d'économie d'électricité", en éteignant les appareils électroniques en veille, en ne chauffant pas des pièces inoccupées ou encore en utilisant avec modération la climatisation, selon la porte-parole.

Partout dans le monde, plus de 1.000 villes devaient au total participer à l'opération "Earth Hour" avec pour mot d'ordre, "Eteignons nos lumières, allumons nos consciences!".
   

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.