MONDIAL 2010

À l'exception de l'Italie, les grandes nations européennes s'imposent

L'Angleterre (photo), l'Espagne, l'Allemagne et les Pays-Bas se sont imposés dans leurs matchs de qualification respectifs pour la Coupe du monde 2010. Parmi les grands du football européen, seule l'Italie a concédé le nul, face à l'Eire.

Publicité

REUTERS - Hormis la France et le Portugal, tous les grands pays européens de football restent invaincus en tête de leur groupe qualificatif pour la Coupe du monde 2010 même si l'Italie a été accrochée mercredi par son premier poursuivant.

L'Angleterre, l'Espagne et les Pays-Bas continuent à empiler les succès et sont bien partis pour aller en Afrique du Sud.

Les Néerlandais ont remporté une cinquième victoire en autant de matches, 4-0 contre Malte dans le groupe 9. Dans le groupe 5, la Bosnie fait toujours figure de menace potentielle à six points de l'Espagne.

Les champions d'Europe 2008 sont restés invaincus pour le 41e match consécutif (un record) et se sont même imposés 2-1 en Turquie avec un but à la 92e minute d'Albert Riera. Les Turcs menaient 1-0 à la mi-temps mais sont maintenant à quatre points de la Bosnie pour la deuxième place.

Un doublé de l'attaquant de Wolfsbourg Edin Dzeko a permis aux Bosniaques de battre 2-0 la Belgique, reléguée à cinq points.

L'Angleterre, cinq victoires également, a battu l'Ukraine 2-1 sur un but en fin de match de John Terry qui a répondu à l'égalisation d'Andriy Shevchenko entré en cours de rencontre sur la pelouse de Wembley.

La Croatie, vainqueur 2-0 en Andorre grâce au Nantais Ivan Klasnic et à l'attaquant d'Arsenal Eduardo da Silva, est le dernier rival des Anglais avec 10 points contre 15.



LA QUALIFICATION S'ÉLOIGNE POUR LE PORTUGAL

L'Allemagne a poursuivi son parcours sans défaite au Pays de Galles (2-0) mais reste menacée. Elle compte quatre points d'avance sur la Russie, difficile vainqueur à l'extérieur du Liechtenstein (1-0) dans le groupe 4.

En tête du groupe 6, l'Italie a été accrochée 1-1 par l'Irlande après avoir joué toute la rencontre à 10 contre 11.

Pour son deuxième match avec la Nazionale, l'attaquant Giampaolo Pazzini, buteur lors de la victoire contre le Monténégro samedi, a encore joué un rôle majeur: il a été expulsé pour comportement violent dès la quatrième minute.
Vincenzo Iaquinta a ouvert la marque six minutes plus tard mais les Irlandais ont égalisé à la 89e minute sur un long dégagement du gardien Shay Given repris par Robbie Keane. Ce but permet aux joueurs de Giovanni Trapattoni de rester à deux points des Italiens.

Sans jouer, le Portugal a vu ses espoirs de qualification s'éloigner davantage avec les victoires de la Hongrie (3-0 contre Malte) et du Danemark, sur le même score contre l'Albanie. Les compatriotes de Cristiano Ronaldo pointent à sept longueurs des deux co-leaders du groupe 1. Trois groupes demeurent très serrés, le 2, le 3 et le 7.

Dans ce dernier, l'Autriche a quasiment éliminé la Roumanie 2-1 et la France a battu la Lituanie 1-0 (pour lire la dépêche sur ce match, cliquer sur [ID:nL1163012]). La Serbie, exempte mercredi, compte 12 points, la France 10, la Lituanie 10 et l'Autriche 7.

Quatre équipes peuvent aussi se qualifier dans le groupe 2 où la Grèce et la Suisse ont pris l'avantage (13 points) en battant respectivement Israël 2-1 et la Moldavie 2-0. La Lettonie, nantie de 10 points après sa victoire 2-0 sur le Luxembourg et Israël, 9 points, restent dans la course.

La situation est encore plus serrée dans le groupe 3, où la Pologne, qui a passé 10 buts à Saint-Marin, est remontée de la cinquième à la troisième place avec 10 points. L'Irlande du Nord a dominé la Slovénie 1-0 et la Slovaquie s'est imposée 2-1 en République Tchèque. Les battus du jour restent à 8 points, à cinq longueurs du leader britannique.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine