OTAN

300 manifestants arrêtés après des heurts avec la police à Strasbourg

Après des heurts qui ont opposé, jeudi à Strasbourg, des manifestants qui protestaient contre la tenue du sommet de l'Otan et les forces de l'ordre, la police a procédé à 300 interpellations et 105 placements en garde à vue.

Publicité

AFP - Le président américain Barack Obama a quitté vendredi matin l'aéroport londonien de Stansted pour Strasbourg (est de la France) afin de participer au sommet de l'Otan.

L'avion présidentiel Air Force One a quitté Londres peu après 08H50 locales (07H50 GMT).

Le président américain accompagné de son épouse Michelle a dû se rendre à l'aéroport en voiture et non en hélicoptère comme il était prévu à cause d'un épais brouillard, selon une source de l'aéroport londonien.

Barack Obama poursuit sa première grande tournée à l'étranger avec une étape en France et en Allemagne à l'issue du

sommet du G20 de Londres où les dirigeants des principales économies développées et émergentes ont convenu d'un ensemble sans précédent de mesures pour relancer la croissance économique.

Barack Obama sera accueilli dans la matinée à Strasbourg par le président Nicolas Sarkozy, puis dans l'après-midi à Baden-Baden par la chancelière Angela Merkel, pour ses premiers entretiens bilatéraux avec les deux hôtes du sommet, avant de dîner avec ses 28 homologues de l'Alliance atlantique.

Trois cents personnes ont été interpellées et 105 placées en garde à vue après des heurts jeudi à Strasbourg entre les forces de l'ordre et des manifestants qui protestaient contre la tenue du sommet, selon la police.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine