ÉTATS-UNIS

La villa de Palm Beach de Madoff saisie par la police fédérale

Dans le cadre d'une opération visant à récupérer le plus d'actifs possible de Bernard Madoff, le FBI a procédé à la saisie de la villa à Palm Beach du financier américain déchu. La demeure vaut 9, 4 millions de dollars.

Publicité

AFP - Des agents de police fédéraux ont procédé à la saisie mercredi de la demeure du financier escroc Bernard Madoff à Palm Beach, en Floride, d'une valeur de 9,4 millions de dollars, a annoncé jeudi à l'AFP un porte-parole de la police.

Cette saisie a été effectuée dans le cadre d'une opération ordonnée par la justice et visant à récupérer le plus d'actifs possible du financier américain déchu, accusé d'une fraude portant selon ses propres estimations sur 50 milliards de dollars.

Le même jour, des vedettes de la police financière, chargée des saisies de biens, avaient accosté le "Bull", un yacht de 16,8 mètres de long, dans un mouillage en Floride, ainsi qu'un bateau plus petit.

Les agents ont ensuite mis le cap sur la villa de cinq pièces, située dans la station balnéaire huppée de Palm Beach munis d'un avis de saisie. Ils ont commencé à faire l'inventaire et à saisir les biens qui s'y trouvaient, selon les autorités citées jeudi par le quotidien Miami Herald.

Les éléments saisis sont "deux bateaux et une maison, où une voiture, une Mercedes, a également été saisie", a indiqué à l'AFP Barry Golden, porte-parole de l'US Marshals service, l'une des agences de police fédérale.

Le détail des objets saisis dans la maison "ne peut pas être divulgué au public", a-t-il ajouté.

Cette opération a été ordonnée par un tribunal de New York pour tenter de rembourser les investisseurs escroqués par Bernard Madoff, 70 ans, qui a plaidé coupable de 11 chefs d'inculpation de fraudes. Arrêté le 11 décembre et placé en détention depuis le 12 mars, il a orchestré pendant des décennies une gigantesque escroquerie pyramidale.

Sa peine doit être prononcée le 16 juin et il risque jusqu'à 150 ans de prison.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine