FOOTBALL - LIGUE 1

Lyon se rassure, Bordeaux s'accroche

Grâce à leur victoire au Mans 3 buts à 1, les Lyonnais sont assurés de conserver la tête du championnat de France, au soir de la 30e journée de Ligue 1. En s'imposant face à Nancy (1-0), Bordeaux garde le rythme.

Publicité

AFP - Lyon est assuré de garder la tête du classement de Ligue 1 à l'issue de la 30e journée grâce à son succès au Mans (3-1) samedi, porté par un Benzema revigoré, auteur d'un doublé, tandis que Bordeaux a arraché la 2e place provisoire en s'imposant sur le fil contre Nancy (1-0).

Lille, 4e, reste dans la course après son succès à Nantes (2-0). Les Marseillais, provisoirement 3e devant leur télé, en attendant leur déplacement dimanche soir à Saint-Etienne, ne pourront donc pas détrôner le roi Lyon ce week-end. Il leur faudra gagner dans le Forez pour revenir à un point du septuple champion (Lyon a 59 points, Marseille 55).

En cas de succès, les hommes de Gerets reprendraient la 2e place aux Girondins.

Toulouse a laissé passer une belle occasion de rester au contact immédiat du trio de tête, en ne ramenant qu'un nul (0-0) de Caen, avant-dernier. Le Téfécé est 5e à 6 points de l'OL.

Il y a eu 14 buts en 7 matches. Mais certains comptent plus que d'autres. Comme ceux de Benzema, ses 13e et 14e en L1 cette saison, lui qui n'avait plus marqué depuis le 21 février en Championnat. Le gardien manceau, Pelé, qui va quitter le MUC 72 à la fin de la saison, n'a pas laissé une grande impression à ses futurs recruteurs (Angleterre? Bordeaux?) contre Lyon.

Darcheville, l'express du Nord

"On a alterné le bon et le moins bon", a commenté Claude Puel, qui n'en a pas rajouté alors que les critiques pleuvaient sur lui ces dernier temps. Lloris a évité aux Manceaux d'y croire en fin de match. Le président du Mans Henri Legarda s'est déchaîné contre un arbitrage trop favorable à l'OL à son goût.

Pour l'anecdote, Darcheville a ouvert le score au bout de 26 secondes, à domicile contre Auxerre (2-0), devenant ainsi le buteur le plus rapide de la saison (le but le plus rapide de l'histoire en L1 a été inscrit par Michel Rio, pour Caen le 15 février 1992, au Stade Malherbe après 8 secondes face à Cannes).

Grâce à ce succès, Valenciennes (avec un doublé au final de Darcheville, son premier de la saison) est désormais invaincu depuis 13 journées (11e place).

Si Darcheville a été très rapide, Chamakh, lui, s'est fait attendre, avec un petit but à la 88e minute qui a évité aux Girondins d'enfiler le bonnet d'âne sur leur pelouse contre Nancy. Les Girondins sont-ils fatigués?

"A un moment donné, on a douté, et le but de Marouane Chamakh nous a libérés, a soufflé Laurent Blanc. J'aurais aimé qu'on fasse preuve d'un peu plus de réalisme devant le but, ce qui nous aurait permis de moins souffrir ce soir."

Modesto: "Ridicule, c'est le mot juste"

Un autre buteur continue à faire parler de lui, c'est Bastos (Lille), qui a encore amélioré ses statistiques avec un penalty, soit 13 buts en L1.

Outre Saint-Etienne - Marseille, tous les regards se tourneront dimanche vers le Parc des Princes, où un Paris SG à la défense décimée accueille Nice et doit se reprendre pour ne pas se laisser distancer dans la course aux premières places.

Enfin, Le Havre, lanterne rouge, a humilié Monaco en s'imposant sur le Rocher (1-0), alors que l'ASM est en pleine restructuration. "Ridicule, c'est le mot juste, a lâché, dépité, Modesto, le capitaine monégasque. Même si Le Havre ne lâche rien. Nous, on a été plus que zéro dans l'état d'esprit, dans le comportement." Lorient, lui, s'est baladé à Grenoble (3-1).

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine