FRANCE

Un surveillant de la prison de Fresnes s'est suicidé

Un surveillant s'est suicidé à la prison de Fresnes dimanche, alors qu'il avait pris son poste. Ce trentenaire, marié et père d'un enfant, était un homme "discret et sans souci" qui travaillait depuis 2000 à l'hôpital pénitentiaire.

Publicité

AFP - Un surveillant s'est suicidé, dans des circonstances indéterminées, dimanche après-midi à la prison de Fresnes (Val-de-Marne), a-t-on appris de source préfectorale.

Le corps a été retrouvé peu après 18H40 dans un mirador de l'hôpital pénitentiaire de Fresnes, selon une source syndicale.

Le surveillant, qui avait pris son poste environ 30 minutes avant son geste fatal, n'a pas répondu au test d'alarme effectué toutes les 30 minutes, a précisé une autre source syndicale.

Selon cette source, ce trentenaire, marié et père d'un enfant, était un homme "discret" et "sans souci". Il travaillait depuis 2000 à l'hôpital pénitentiaire, après avoir officié à la maison d'arrêt.

La direction de l'Administration pénitentiaire, jointe par l'AFP dimanche soir, a "confirmé que le suicide d'un surveillant est survenu à Fresnes en fin d'après-midi". Elle a ajouté qu'elle ne ferait "pas de déclaration complémentaire, compte tenu de l'enquête judiciaire (ouverte) sous l'autorité du parquet".
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine