JAPON

Tokyo annonce 75 milliards d'euros de plus pour la relance

Le Premier ministre du Japon, Taro Aso, annonce qu'un nouveau plan de relance, équivalent à au moins 2 % du PIB, sera présenté mi-avril. L'enveloppe globale de ce troisième plan de relance devrait dépasser 75 milliards d'euros.

Publicité

AFP - Le Premier ministre japonais Taro Aso a ordonné que le montant du nouveau plan de relance, qui doit être élaboré d'ici la mi-avril, soit au moins égal à 2% du produit intérieur brut (PIB), a annoncé lundi le ministre des Finances, Kaoru Yosano.

"Le Premier ministre m'a demandé d'évaluer le montant des dépenses budgétaires à 2% du PIB ou plus", a déclaré M. Yosano, cité par un porte-parole de son ministère.

Ce montant équivaudrait à au moins 10.000 milliards de yens (75 milliards d'euros). Le seuil de 2% du PIB est celui qui est préconisé par le Fonds monétaire international (FMI) pour les plans de relance face à la crise.

M. Aso avait déjà annoncé ce plan de relance le 31 mars, mais sans en préciser le montant. Les mesures doivent mettre l'accent sur les technologies environnementales et les produits économes en énergie, la santé et l'aide sociale, et enfin les industries des contenus (animations, manga, musique "J-Pop"), la culture, la mode et le tourisme.

Il s'agit du troisième plan de relance adopté par le Japon depuis l'automne dernier. Les deux plans précédents, dont l'un comporte notamment une initiative controversée visant à offrir une somme d'argent liquide à chaque habitant, ainsi qu'une enveloppe adoptée dans le cadre du budget ordinaire pour l'année 2009-2010, totalisaient 75.000 milliards de yens (560 milliards d'euros).

L'économie japonaise vit actuellement sa pire récession depuis la seconde guerre mondiale, frappée de plein fouet par l'effondrement de ses exportations pour cause de chute de la demande mondiale. Le PIB a dévissé de 12,1% en rythme annuel au dernier trimestre 2008.

Selon les dernières prévisions de l'Organisation de coopération et développement économiques (OCDE), le PIB japonais chutera de 6,6% en 2009.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine