SANTÉ

Une centaine de pays tropicaux menacés par la dengue

En pleine expansion, la dengue menace d'infection près de 2,5 milliards de personnes. Cette maladie tropicale, qui est la plus répandue après le paludisme, touche chaque année 60 à 100 millions de personnes dans le monde.

Publicité

AFP - Deux milliards et demi de personnes, dans une centaine de pays tropicaux, sont exposées au risque d'infection par la dengue, maladie tropicale en pleine expansion qui est la plus répandue après le paludisme, ont indiqué mardi des spécialistes à Paris.

En cause dans cette "expansion géographique" : transports des populations, urbanisation massive et désordonnée, problème d'évacuation des eaux usées, lutte insuffisante contre les moustiques vecteurs de cette sorte de "grippe tropicale" et les "gîtes" (eaux stagnantes...) qui favorisent leur prolifération, a notamment rappelé le Dr Raman Velayudhan, de l'Organisation mondiale de la santé, lors d'une conférence de presse organisée par la firme Sanofi Pasteur, division vaccins du Groupe Sanofi-Aventis.

Sanofi Pasteur teste en Thaïlande son candidat vaccin contre la dengue destiné aux enfants et dirigé contre les quatre formes du virus. Cette étude d'efficacité, débutée en février, devrait englober 4002 sujets, dont 2/3 recevront le vaccin testé.

Sanofi Pasteur mène aussi des études cliniques (enfants et adultes) au Mexique, au Pérou et aux Philippines.

"On attend les résultats dans deux ans", a indiqué le Dr Jean Lang, de Sanofi Pasteur. Si tout va bien, selon lui, "vers 2015-2016, le vaccin pourrait être disponible et même peut-être un peu plus tôt".

60 à 100 millions de personnes sont infectées chaque année par la dengue dans le monde. Les formes graves de la maladie, la dengue hémorragique et la dengue avec syndrome de choc, en recrudescence dans plusieurs régions inter-tropicales, sont responsables de plus de 20.000 décès par an, en particulier chez les enfants de moins de 15 ans.

Classiquement, la dengue est plus grave chez l'enfant en Asie du Sud-Est comme en Guyane. Mais "lors de l'épidémie de 2007 en Martinique, les capacités hospitalières pédiatriques ont été pour la première fois débordées", a indiqué le Dr Laurent Thomas, coordinateur du réseau Urgence dengue de Martinique. Jusque là, pour les pédiatres de l'île, ce n'était pas un problème d'enfants, a-t-il relevé.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine