Accéder au contenu principal

Le gouvernement achète 17 600 voitures pour soutenir le secteur

La Maison Blanche a décidé d'accélérer l'achat de 17 600 voitures des marques General Motors, Chrysler et Ford, destinées à l'administration pour soutenir le secteur automobile américain. L'investissement s'élève à 285 millions de dollars.

Publicité

AFP - Le président américain Barack Obama a décidé d'accélérer un programme d'achat par le gouvernement de 17.600 voitures de marque américaine, dont des véhicules hybrides, afin d'aider une industrie automobile américaine en difficultés, a annoncé jeudi la Maison Blanche.

"C'est seulement une première étape et je continuerai à m'assurer que nous travaillons à soutenir l'industrie automobile américaine durant cette période difficile de restructuration", a déclaré le président américain dans un communiqué publié par la Maison Blanche.

Le gouvernement américain va dépenser environ 285 millions de dollars d'ici le mois de juin pour acheter des véhicules des "trois grands" constructeurs américains de Detroit (Michigan, nord) : General Motors (GM), Chrysler et Ford.

Quelque 2.500 berlines à propulsion hybride doivent être commandées d'ici le 15 avril, ce qui constitue le plus important achat de véhicules de ce type de l'histoire de l'administration américaine.

Cela permettra de réduire la consommation d'essence de 3,8 millions de litres d'essence par an, et d'économiser plus de 11.000 tonnes d'émissions de CO2 par an, selon la Maison Blanche.

Ces achats aideront "à relancer l'économie, à soutenir l'industrie automobile et à atteindre les objectifs" d'indépendance énergétique, a ajouté la Maison Blanche, précisant que M. Obama avait pris cette décision le 30 mars.

Au bord de la faillite, GM et Chrysler sont sous perfusion de l'Etat fédéral, qui leur a versé 17,4 milliards de dollars d'aide, tandis que Ford est considéré comme le moins mal en point des trois grands constructeurs.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.