DOM-TOM

Les états généraux pour l'outre-mer repoussés au 22 avril

Les états généraux de l'outre-mer auront lieu le 22 avril et non le 14 avril. Les deux principaux mouvements à l'origine des grèves générales en Guadeloupe et en Martinique ont d'ores et déjà refusé de participer.

Publicité

AFP - Les états généraux de l'outre-mer seront lancés, pour la métropole, le 22 avril à Paris et non le 14 comme initialement annoncé, a indiqué vendredi le délégué interministériel à l'Outre-mer Patrick Karam.

Le délégué n'a pas donné de raison à ce report, sans incidence sur les dates des états généraux dans les DOM.

Les Français d'outre-mer sont près d'un million en métropole. Leurs représentants ont retenu quatre chantiers : la culture, la mémoire et l'identité; l'égalité des chances, la lutte contre les discriminations et la citoyenneté; le sport; les problématiques liées à l'éloignement (Internet, téléphone, poste...).

Les états généraux ont été convoqués par le président Nicolas Sarkozy en pleine crise sociale aux Antilles en mars. Y sont conviés associations, syndicats, élus locaux pour remettre à plat, territoire par territoire, tous les problèmes de l'outre-mer.

Les deux principaux mouvements à l'origine des grèves générales en Guadeloupe et en Martinique ont d'ores et déjà refusé de participer.

En outre-mer, une première phase des états généraux, marquée par des ateliers locaux, aura lieu du 15 avril au 15 mai, avait annoncé le préfet Richard Samuel, chef de projet de ces états généraux et délégué général à l'outre-mer.

Suivant le même calendrier, les travaux doivent reprendre dans la semaine du 8 juin et la synthèse se fera au niveau national la dernière semaine de juin.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine