ÉQUIPEMENT MILITAIRE

La Russie confirme l'achat de drones à Israël

Moscou a confirmé avoir trouvé un accord avec Israël pour l'achat de drones militaires à l'État hébreu. Un contrat inédit car la Russie entretient, par ailleurs, de bonnes relations avec des ennemis d'Israël, comme la Syrie et l'Iran.

Publicité

AFP - La Russie va acquérir pour la première fois des équipements militaires auprès de l'Etat d'Israël en lui achetant des drones (avions sans pilote), a indiqué vendredi le vice-ministre russe de la Défense Vladimir Popovkine cité par l'agence Interfax.

"Nous avons conclu un contrat de livraison de drones avec une société israélienne", a déclaré M. Popovkine.

Le responsable militaire a souligné que la Russie n'achetait pas ces drones "pour faire la guerre". "L'essentiel est d'en tester les possibilités", a-t-il ajouté.

En achetant des drones, la Russie cherche à remédier à son retard en matière de reconnaissance aérienne révélé par la guerre en Géorgie en août 2008.

Il s'agit du premier contrat militaire entre Israël et la Russie, fournisseur traditionnel d'armements à la Syrie et l'Iran, ennemis jurés de l'Etat hébreu.

Les experts militaires estiment que la Russie manque cruellement de drones efficaces et qu'elle s'en est rendue compte lors de la guerre en Géorgie. Les appareils dont dispose l'armée russe datent des années 1970-1980 et ne correspondent pas aux exigences modernes.

Tbilissi a largement utilisé ce type d'armement, acheté en Israël, notamment lors d'une attaque qui blessa le commandant des troupes russes dans le Caucase, le général Anatoli Khroulev, faisait remarquer après la guerre l'analyste militaire russe Pavel Felgenhauer.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine