AFGHANISTAN

Survivre au milieu du conflit entre les Taliban et la coalition

Alors que les civils payent un lourd tribut aux combats entre les Taliban et les forces occidentales, les reporters de FRANCE 24 se sont rendus dans le Sud de l'Afghanistan pour découvrir leurs conditions de vie.

Publicité

L’année dernière, le nombre de soldats étrangers tués dans les combats en Afghanistan a dépassé le millier. Mais le pays a aussi connu un autre record, dramatique : une augmentation de 40 % du nombre de victimes civiles de la guerre.

 

Les Nations unies estiment à plus de 2 000 le nombre de personnes blessées ou tués en 2008 dans les combats, et à 235 000 le nombre de personnes déplacées.


Ce sujet est une préoccupation majeure pour les forces étrangères, encore accusées la semaine dernière de s'être rendues coupables de ce qu'elles appellent pudiquement des "dommages collatéraux". Il s’agit également d’un enjeu politique pour le président Hamid Karzaï, à quelques mois de l’élection présidentielle.

 

Les renforts de troupes américaines voulus par Barack Obama ne devraient rien arranger : les Afghans savent que cela signifie une intensification des combats. Quant à l’espoir d’un retour à la vie normale, il s’éloigne un peu plus.

 

Pour comprendre comment cette guerre a fait, l'an dernier, plus d'un millier de victimes civiles, nos reporters se sont rendus dans le Sud de l'Afghanistan pour découvrir la vie quotidienne des habitants de cette région prise entre deux feux.

 

Ils sont également partis à la rencontre des déplacés installés dans des camps de fortune, sans réels moyens d'assistance. Ce sont eux qui pourraient faire pencher la balance lors des élections.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine