Accéder au contenu principal

Des milliers de manifestants attendus à Tbilissi

Au lendemain de l'appel de l'opposition à un mouvement de désobéissance civile, des milliers de manifestants sont attendus, samedi après-midi, dans la capitale géorgienne. Ils réclament la démission du président Mikheïl Saakachvili.

Publicité

AFP - Des milliers de partisans de l'opposition géorgienne étaient attendus samedi dans les rues de Tbilissi, la capitale, pour une troisième journée consécutive de protestations et d'appels à la démission du président géorgien Mikheïl Saakachvili.

Des dizaines de manifestants continuaient à bloquer samedi matin la principale artère de la capitale qui passe devant le parlement, où une nouvelle manifestation devait commencer vers 15H00 locales (11H00 GMT).

Vendredi, une manifestation à l'appel de l'opposition avait déjà rassemblé quelque 25.000 personnes. L'opposition a également appelé à une campagne de désobéissance civile pour faire pression sur le président Saakachvili, resté sourd aux demandes de démission.

"Le sentiment de révolte au sein de la population est vraiment très fort", a déclaré une dirigeante de l'opposition, Nino Burjanadze, ex-présidente du parlement, selon qui le mouvement ne cesse de prendre de l'ampleur.

Le mécontentement contre le président Saakachvili ne cesse de croître depuis la guerre éclair avec la Russie, en août 2008, qui a abouti à la reconnaissance par Moscou de l'indépendance de deux régions séparatistes géorgiennes.

Ses détracteurs, dont plusieurs anciens alliés, l'accusent également de persécuter des opposants, museler les médias et de ne rien faire pour lutter contre la pauvreté.
 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.