TÉLÉCOMS - SOCIAL

British Telecom pourrait supprimer 10 000 emplois

Le groupe de téléphonie britannique va annoncer la suppression de 10 000 emplois le mois prochain, lors de la publication de ses résultats qui pourraient être les pires depuis sa privatisation en 1984, Selon le "Sunday Times".

Publicité

AFP - Le groupe de téléphonie britannique BT va supprimer 10.000 emplois, rapporte dimanche le Sunday Telegraph, précisant que cette mesure sera annoncée le mois prochain lors de la publication des résultats de l'entreprise.

Ces suppressions d'emplois, qui s'ajoutent aux 10.000 déjà annoncées par le groupe en novembre dernier, devraient être réparties sur l'ensemble du groupe qui compte 160.000 salariés, précise le site internet du quotidien.

Un porte-parole du groupe a qualifié le nombre de 10.000 suppressions d'emplois de "chiffre spéculatif", tout en admettant que "le groupe se concentre sur la réduction de ses coûts".

Les prochains résultats de British Telecoms (BT) pourraient être les pires depuis que le groupe a été privatisé en 1984, selon le Daily Telegraph et le Sunday Times.

Le cours de l'action BT a chuté de 235 pence (2,61 euros) à 81 pence (0,9 euro) en un peu plus d'an après une série de mauvais résultats financiers.

Le groupe subit notamment les mauvais résultats de sa division internationale BT Global Services.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine