THAÏLANDE

Chronologie de plus de 30 mois de crise

Depuis le coup d'État contre l'ex-Premier ministre Thaksin Shinawatra, en septembre 2006, un régime militaire et trois chefs de gouvernement se sont succédés en Thaïlande. Retour sur l'instabilité chronique qui sévit à la tête du pays.

Publicité

19 septembre 2006 : Coup d’État militaire contre le Premier ministre Thaksin Shinawatra, qui dirigeait le pays depuis janvier 2001. Il s’exile à Londres.

 

23 décembre 2007 : Après 13 mois de transition militaire, le Parti du pouvoir du peuple (PPP), qui regroupe les partisans de Thaksin, remporte les législatives. Son leader, Samak Sundaravej, devient Premier ministre.

 

26 août 2008 : Début d’une longue période d’instabilité. 35 000 manifestants royalistes, nationalistes et syndicaux (les "Chemises jaunes") de l’Alliance du peuple pour la démocratie (PAD, opposition) réclament la démission de Samak.

 

2 septembre 2008 : Les autorités déclarent l’état d’urgence à Bangkok.

 

17 septembre 2008 : Somchai Wongsawat (PPP), beau-frère de Thaksin, devient Premier ministre. Il remplace Samak, qui a été contraint à la démission par la Cour constitutionnelle.

 

7 octobre 2008 : De violents affrontements opposent les forces de l’ordre et les manifestants de la PAD. L’armée se déploie à Bangkok. Bilan : deux morts.

 

25 novembre - 3 décembre 2008 : Les partisans de la PAD bloquent les deux aéroports de Bangkok, où l’état d’urgence est déclaré.

 

2 décembre 2008 : La Cour constitutionnelle destitue Somchai, accusé de fraude électorale, et ordonne la dissolution du PPP.

 

13 décembre 2008 : Les partisans de Thaksin (les "Chemises rouges") réagissent. Pour la première fois, 35 000 d’entre eux se rassemblent à Bangkok.

 

15 décembre 2008 : Abhisit Vejjajiva, leader de l’opposition, devient Premier ministre.

 

28-30 décembre 2008 : Dans la rue, les Chemises rouges succèdent aux Chemises jaunes. Des milliers de manifestants pro-Thaksin empêchent Abhisit de prononcer sa déclaration de politique générale depuis le Parlement.

 

8 avril 2009 : Après avoir déjà manifesté à deux reprises, début 2009, à Bangkok, les Chemises rouges se livrent à une véritable démonstration de force. Des dizaines de milliers de manifestants hostiles au gouvernement se rassemblent dans la capitale pour réclamer son départ.

 

11 avril 2009 : Les Chemises rouges parviennent à faire annuler le sommet de l’Association des nations du Sud-Est asiatique (Asean), prévu à Pattaya. L’état d’urgence est déclaré dans la station balnéaire.

 

12 avril 2009 : L’état d’urgence est déclaré à Bangkok.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine