ÉTATS-UNIS

L'expulsion de l'ancien nazi Demjanjuk se précise

L'avocat de l'ancien gardien de camp nazi John Demjanjuk a affirmé que les autorités américaines allaient engager ce mardi la procédure d'expulsion vers l'Allemagne. La famille de Demjanjuk a récemment fait appel de la décision d'expulsion.

Publicité

AFP - Les Etats-Unis vont déclencher mardi le processus d'expulsion vers l'Allemagne de l'ex-gardien de camp nazi John Demjanjuk, a annoncé à l'AFP son avocat John Broadley précisant que les autorités "viendraient le chercher" à son domicile en milieu d'après-midi.

Des représentants de l'Immigration and Customs Enforcement (ICE) ont informé mardi après-midi l'avocat qu'ils viendraient le chercher vers 15H00 (18H00 GMT) à son domicile dans la banlieue de Cleveland, dans l'Ohio.

"Ils vont essayer de l'emmener vers 15H00", a déclaré M. Broadley qui, avec la famille de M. Demjanjuk, a de nouveau déposé un référé pour s'opposer à l'expulsion devant une cour d'appel de Cincinnati mardi matin.

"Cette requête en suspension est encore en cours", a ajouté l'avocat, espérant un revirement de situation de dernière minute dans ce feuilleton judiciaire qui dure depuis un mois.

L'avocat a encore fait valoir qu'expulser son client, âgé de 89 ans, était un acte cruel assimilable à de la torture.

Depuis vendredi, l'octogénaire d'origine ukrainienne est expulsable après le rejet de son appel alors que l'Allemagne le réclame pour être jugé pour sa participation présumée au massacre de milliers de juifs dans les camps de concentration.

Ukrainien d'origine, John Demjanjuk est accusé d'avoir "volontairement" servi les nazis dans des camps d'extermination et de concentration, comme Sobibor et Majdanek en Pologne, en 1943 notamment et d'avoir aidé à l'assassinat d'au moins 29.000 juifs.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine