CORÉE DU NORD

Pyongyang annonce la reprise de ses activités nucléaires

Offusqué par le vote d'une déclaration de l'ONU condamnant le tir de fusée auquel il a procédé, le 5 avril, Pyongyang annonce qu'il va quitter les négociations sur le nucléaire et redémarrer son usine de production de plutonium.

Publicité

REUTERS - La Corée du Nord a déclaré, mardi, qu'elle considérait désormais comme "inutiles" les négociations pour mettre fin à son programme nucléaire et annoncé qu'elle comptait redémarrer son usine de production de plutonium, rapporte l'agence de presse nord-coréenne KCNA, citant le ministère des Affaires étrangères.

 

Ces commentaires sont une réaction à la décision du Conseil de sécurité des Nations unies de voter à l'unanimité une déclaration condamnant le tir de fusée auquel a procédé la Corée du Nord le 5 avril.

 

Dans sa déclaration, non contraignante, le conseil affirme que le régime communiste a "contrevenu" à la résolution 1718 qui lui interdit tout essai de missile ou essai nucléaire.

 

"Nous envisagerons activement de construire notre propre réacteur nucléaire à eau légère, nous relancerons nos installations nucléaires et nous retraiterons les barres d'uranium usagées", a déclaré le ministre nord-coréen des Affaires étrangères, cité par KCNA.

 

La Corée du Nord a commencé à démanteler son réacteur nucléaire de Yongbyon, de l'époque soviétique, il y a plus d'un an dans le cadre d'un accord de dénucléarisation conclu avec la Russie, la Chine, les Etats-Unis, le Japon et la Corée du Sud, en échange d'une aide économique.

 

Les experts estiment que le Nord pourrait redémarrer en seulement trois mois ses activités de retraitement.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine