PAKISTAN

Zardari donne son feu vert pour l'instauration de tribunaux islamiques

Le président pakistanais a donné mardi son feu vert à l'instauration de tribunaux islamiques dans la vallée de Swat, contrôlée par les Taliban. Regardez l'interview exclusive de FRANCE 24 avec un porte-parole des Taliban au Pakistan.

Publicité

AFP - Le président du Pakistan Asif Ali Zardari a donné son feu vert mardi à un accord avec les talibans qui instaure des tribunaux islamiques dans la vallée de Swat, dans le nord-ouest, en échange d'un cessez-le-feu, a-t-on appris mardi de source officielle.


"Le président a signé lundi" l'accord après que l'Assemblée nationale l'eût approuvé à une très large majorité, a indiqué à l'AFP le porte-parole de la présidence, Farah Ispahani.

Cet accord avait été négocié le 16 février entre le gouvernement de la Province de la Frontière du Nord-Ouest (NWFP) et les talibans de la vallée de Swat qui avaient alors décrété un cessez-le-feu unilatéral mais menacé de reprendre les combats si l'Etat fédéral ne promulguait pas le texte.

Ces tribunaux islamiques, installés de facto, ont d'ailleurs commencé à juger depuis mars dans cette vallée autrefois le site le plus touristique du pays. Ils jugent en première instance en vertu de la loi islamique, la charia, dont l'application est cependant déjà prévue par la Constitution de la République Islamique du Pakistan.

La région de Swat, à une centaine de km au nord-ouest d'Islamabad, était tombée aux mains, depuis l'été 2007, des talibans qui y multipliaient les exécutions sommaires, détruisaient des écoles mixtes et restreignaient les libertés des femmes. Mais l'armée n'a jamais réussi à y restaurer véritablement le pouvoir de l'Etat.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine