Accéder au contenu principal

La blogosphère chinoise commémore le Printemps de Pékin

Dans cette édition : 20 ans après les événements, la blogosphère chinoise se souvient du Printemps de Pékin ; l’opposition géorgienne se mobilise contre le président Mikheïl Saakachvili.

Publicité

Opposition géorgienne

 

En Géorgie, l’opposition politique compte manifester quotidiennement pour pousser le président Mikheïl Saakachvili à la démission. Un mouvement de protestation dont la Toile se fait l’écho.

 

"Pourquoi ?", telle est la question posée au président géorgien à travers cette vidéo diffusée en ligne. En effet, Saakachvili est accusé par de nombreux internautes d’avoir entraîné le pays dans la guerre qui l’a opposé à la Russie en août dernier.

 

Et sur les sites de partage, de nombreuses vidéos des manifestations, qui se tiennent depuis jeudi dans la capitale, ont été postées par les internautes pour témoigner de l’ampleur de la mobilisation.

 

Sur la plateforme de micro-blogging Twitter, les internautes géorgiens sont en effervescence. Ils y rendent compte de la situation en direct et publient de nombreuses photos afin d’illustrer leurs propos.

 

Ces étudiants en journalisme se sont également mobilisés et ont créé ce blog pour couvrir les manifestations. Ce billet relate ainsi la mise en place, lundi soir, d’un barrage autour du palais présidentiel.

 
 

Chine : 20 ans après Tiananmen

 

Il y a 20 ans, le décès de l'ancien secrétaire du Parti communiste chinois, Hu Yaobang, déclenchait le Printemps de Pékin. Un mouvement par la suite réprimé dans le sang par les autorités. La blogosphère n’a pas oublié.

  

Sur YouTube, de nombreuses vidéos reviennent sur la mobilisation des étudiants, organisée pour réclamer des réformes politiques. Une contestation qui prendra fin avec le massacre de la place Tiananmen, le 4 juin 1989.

  

Ce reportage disponible en ligne s’intéresse, lui, à l’opinion qu’a la jeunesse sur cette page sombre de l’histoire chinoise. Et à la grande surprise de son réalisateur, ces quatre étudiants expliquent qu’ils n’ont aucune idée précise de ce qui s’est passé en 1989.


Les mères des victimes restent, elles, mobilisées. Leur site propose des témoignages vidéos, ainsi qu’une pétition en ligne pour appeler les autorités à reconnaître leur responsabilité dans le massacre.
 
Enfin, sur Facebook, les internautes sont partagés. Ce Chinois insiste sur le fait qu’il n’y a pas eu de massacre à Tiananmen, tandis que ce groupe appelle, lui, à ne pas oublier les évènements de 1989.
   
 
Internet en plan de métro
 
 

Une entreprise suisse cartographie l’Internet pour la quatrième année d’affilée et transpose les sites et les personnalités du Web les plus influents sur un plan du métro de Tokyo. Vous retrouverez ainsi, sur la ligne regroupant les sites d’information, le Washington Post ou Wired tandis qu’e-Bay, Amazon, ou encore Paypal figurent sur la ligne dédiée au commerce en ligne. A noter que la plateforme de micro-blogging Twitter est située cette année sur la station Shibuya, qui est au cœur du réseau du métro tokyoïte.


 
Musique classique en ligne

 

Avis à tous les amateurs de musique classique ! Jusqu’au 20 mars, le site de vidéos à la demande Medici.tv met gratuitement à la disposition des internautes des concerts d’anthologie en haute définition. Découvrez, par exemple, la prestation du célèbre chef d’orchestre italien Claudio Abbado au Festival de Lucerne en 2005.


 

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.