ROYAUME-UNI - FOOTBALL

Liverpool rend hommage aux victimes du drame de Hillsborough

Vingt ans jour pour jour après la catastrophe de Hillsborough, les supporters de Liverpool ont rendu un hommage plein d'émotion, mercredi, aux 96 victimes de la bousculade, l'une des pires catastrophes que le sport britannique ait connues.

Publicité

AFP - Les fans de l'équipe de football de Liverpool ont rendu un hommage plein d'émotion mercredi aux victimes de la tragédie de Hillsborough, survenue il y a vingt ans dans le stade du même nom à Sheffield (nord de l'Angleterre).

Les familles des 96 victimes mortes écrasées et plusieurs dizaines de milliers de personnes se sont rassemblés à Anfield, le stade de Liverpool, pour marquer le vingtième anniversaire de cette tragédie, qui reste l'une des pires catastrophes subies par le sport britannique.

Les supporters avaient trouvé la mort en 1989, poussés par la foule dans les tribunes vétustes du stade de Sheffield, lors d'une rencontre de la Coupe d'Angleterre entre Liverpool et Nottingham Forest.

Les habitants de Liverpool, des alentours d'Hillsborough et de Nottingham se sont arrêtés pour marquer une minute de silence à 15H06 locales (14H06 GMT), heure à laquelle le match avait été interrompu alors que l'ampleur de la catastrophe se révélait.

Les noms des victimes ont été prononcés et des cierges allumés pour chacune d'entre elles lors d'une cérémonie à Anfield accompagnée d'un service religieux.

L'entraîneur de l'équipe de Liverpool de l'époque, Kenny Dalglish, a lu un texte au cours de la cérémonie à laquelle assistaient de nombreux joueurs et anciens joueurs.

Le capitaine de l'équipe de Liverpool, Steven Gerrard, s'est aussi exprimé. Il a perdu un cousin lors de la tragédie, Jon-Paul Gilhooley, mort à 10 ans et plus jeune victime du drame.

"Le temps a passé, mais les cicatrices ne seront jamais guéries et les fans n'oublient jamais. Vous pouvez toujours compter sur nos supporters pour être là à vos côtés quand vous en avez besoin", a-t-il dit aux proches des victimes.

La veille, le Premier ministre britannique Gordon Brown avait rendu hommage aux victimes et loué le comportement des supporters de Liverpool ce jour-là.

"C'est un jour que les gens n'oublieront jamais, c'est un jour gravé dans nos mémoires", a déclaré M. Brown sur la chaîne de télévision du club de football de Liverpool.

Le Premier ministre a également récusé la version du drame autrefois colportée par le tabloïd The Sun, qui avait rendu responsables de la tragédie les supporters de Liverpool dans un article intitulé "La Vérité".

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine