PROCHE-ORIENT

L'émissaire américain Mitchell en Israël pour relancer les efforts de paix

L'émissaire américain pour le Proche-Orient est arrivé en Israël, où il doit s'entretenir avec des membres du gouvernement, avant de se rendre, vendredi, à Ramallah pour rencontrer les dirigeants palestiniens.

Publicité

AFP - L'émissaire spécial des Etats-Unis pour le Proche-Orient, George Mitchell, a entamé mercredi soir ses entretiens avec le nouveau gouvernement israélien de droite par une rencontre avec le ministre de la Défense Ehud Barak, selon un communiqué du ministère.

M. Mitchell, arrivé dans l'après midi, s'est entretenu avec le dirigeant travailliste à son domicile, a précisé la radio publique.

Il doit être reçu jeudi par le président de l'Etat, Shimon Peres puis s'entretenir successivement avec le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman et avec M. Barak, avant un dîner dans la soirée avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Il ira vendredi à Ramallah pour des rencontres avec les dirigeants palestiniens avant de se rendre le même jour en Egypte pour des entretiens.

Avant d'entamer sa nouvelle tournée au Proche-Orient, M. Mitchell a annoncé à Tunis que le président Barack Obama avait la "ferme intention" de faire de la paix dans cette région une priorité.

"Le président Obama a la ferme intention de faire de la paix globale au Proche-Orient une priorité absolue", a-t-il indiqué.

M. Mitchell, a ajouté que cette paix devait "inclure une solution du conflit israélo-palestinien, une solution basée sur l'établissement de deux Etats indépendants, vivant, côte à côte, en paix et en sécurité".

Cette position contraste avec celle du gouvernement Netanyahu, investi le 31 mars, qui écarte l'option de deux Etats tout en affirmant son intention de parler de paix avec les Palestiniens.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine