AMÉRIQUE LATINE

Hugo Chavez prône la création d'une monnaie commune

Désireux de mettre fin à la suprématie du dollar, les pays membres de l'Alternative bolivarienne pour les Amériques (Alba) et L'Équateur ont décidé de créer une monnaie commune afin de comptabiliser leurs échanges commerciaux.

Publicité

AFP - Les présidents de la plupart des pays membres de l'Alternative bolivarienne pour les Amériques (Alba) et l'Equateur ont entériné jeudi au Venezuela un accord en vue de la création d'une monnaie commune, le sucre, a annoncé Hugo Chavez.

"Le sucre, système unique de compensation régionale (pour le commerce, ndlr) est né", a déclaré le président vénézuélien après la signature d'un accord sur ce point entre les participants au sommet de l'Alba qui se tenait jeudi à Cumana (275 km à l'est de Caracas).

L'accord en vue de la mise en place de cette monnaie a symboliquement été signé dans la ville de naissance du maréchal Antonio Jose Sucre, un héros de l'indépendance, dont le nom a été choisi pour celle-ci.

L'Alba est un bloc créé en 2004 par le Venezuela et Cuba, pour contrecarrer le projet actuellement au point mort d'une Zone de libre-échange des Amériques (Zlea), promu par les Etats-Unis. Il a été rejoint par la Bolivie, le Nicaragua, le Honduras, la Dominique et Saint Vincent.

Hugo Chavez, le président cubain Raul Castro, le Hondurien Manuel Zelaya, Daniel Ortega, du Nicaragua, Evo Morales pour la Bolivie et le ministre équatorien des Affaires étrangères Fander Falconi ont pour l'instant signé l'accord.

La réunion de l'Alba, jeudi et vendredi, a été convoquée par le président vénézuélien dans le but de constituer un front uni de gauche pour faire pression sur les Etats-Unis avant le sommet des Amériques, première grande rencontre des pays de la région avec la nouvelle administration américaine, prévue du 17 au 19 avril à Trinité et Tobago.

Dans un premier temps le "sucre" restera une monnaie virtuelle, qui servira à comptabiliser les échanges commerciaux entre les pays qui y auront souscrit afin de mettre fin à leur dépendance à l'égard du dollar. Il devrait commencer à exister sous cette forme en 2010.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine