CRISE ÉCONOMIQUE

Le FMI disposé à venir en aide à la Turquie

Conscient des "grands" besoins de l'économie turque, le directeur du Fonds monétaire international (FMI) s'est dit prêt à conclure un accord avec Ankara. La presse locale évoque une aide d'un montant de 45 milliards de dollars.

Publicité

AFP - Le directeur général du Fonds monétaire international Dominique Strauss-Kahn a affirmé jeudi que les besoins de l'économie turque étaient "grands", mais que le FMI pourrait signer avec le gouvernement un accord "assez prochainement" pour aider le pays.

La Turquie, qui connaît une profonde récession, discute depuis des mois avec le Fonds sur les termes d'un prêt, des discussions qui ont été interrompues par les élections municipales fin mars et ont ensuite repris.

"Nous négocions. Les besoins de l'économie turque sont bien connus, ils sont grands", a déclaré M. Strauss-Kahn devant le Club national de la presse à Washington.

"J'ai confiance dans le fait que nous trouverons un accord assez prochainement. A ce stade, je ne pourrai pas donner de montant parce que cela fait partie des négociations", a-t-il expliqué.

La presse turque a évoqué des montants allant jusqu'à 45 milliards de dollars.

"Je pense que, dans les semaines à venir, nous trouverons un accord", a ajouté le dirigeant de l'institution multilatérale.

La Turquie "a déjà signé un programme avec le FMI qui a connu le succès, c'est pourquoi elle pense qu'un nouveau programme pourrait être utile. Bien sûr, les circonstances ne sont pas les mêmes", a souligné M. Strauss-Kahn, évoquant le prêt de 10 milliards de dollars accordé en 2005.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine