TÉLÉPHONIE

Le suédois Sony Ericsson prévoit de licencier 2 000 employés

Le fabricant suédois de téléphones mobiles a enregistré une perte nette de 293 millions d'euros au premier trimestre. Résultat, le groupe a décidé de se séparer de 2 000 employés. En sus des 7 000 licenciements déjà effectués.

Publicité

AFP - Le fabricant de téléphones mobiles Sony Ericsson, qui a plongé dans le rouge au premier trimestre avec une perte nette de 293 millions d'euros sous l'effet du recul de ses ventes, va supprimer 2.000 emplois supplémentaires, selon un communiqué publié vendredi.

"Le programme de réduction des coûts annoncé aujourd'hui comprendra une nouvelle réduction du nombre total des employés affectant environ 2.000 personnes", indique le groupe nippo-suédois.

Sony Ericsson, qui n'est pas coté en Bourse, a été créé en 2001 par le suédois Ericsson, numéro un mondial des réseaux de téléphonie mobile, et par Sony, le géant japonais de l'électronique.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine