TENNIS

Avant Roland-Garros, les blessures de Tsonga et Monfils sèment le doute

Les éliminations prématurées de Gilles Simon et Gaël Monfils au tournoi de Monte-Carlo ne présageaient rien de bon, mais à un mois de Roland-Garros les blessures de Tsonga et de Monfils sèment le doute dans le camp tricolore.

Publicité

AFP - Une cascade de blessures fait sérieusement boiter le tennis français et suscite l'inquiétude à cinq semaines du début de Roland-Garros.

Vendredi, deux mauvaises nouvelles sont venues coup sur coup jeter une ombre sur les ambitions des joueurs français pour "leur" tournoi du Grand Chelem. Il y a d'abord eu l'annonce du forfait de Jo-Wilfried Tsonga pour le tournoi de Barcelone la semaine prochaine à cause d'une douleur au genou droit.

Plus grave, la confirmation des soucis de Gaël Monfils qui doit s'arrêter de jouer au moins trois semaines à cause d'une tendinite aux deux genoux et qui manquera les tournois de Barcelone, Rome et Madrid, selon son agent.

"Il a passé des examens avec le docteur Montalvan (médecin de la Fédération française). Gaël évite l'opération pour l'instant. Il m'a dit qu'il ne perdait pas le nord mais c'est sûr que ce n'est pas une bonne nouvelle", a déclaré son agent Gérard Tsobanian à l'AFP.

Monfils, 9e joueur mondial, manquera ainsi l'intégralité de la préparation pour Roland-Garros. Pire, il n'est même pas certain de pouvoir disputer le tournoi cette année, même si on se souvient qu'en 2008 il était arrivé également en piteux état à Paris avant de se hisser jusqu'en demi-finales.

Mardi, le Parisien s'était pourtant déclaré prêt à composer avec la douleur après son élimination au premier tour de Monte-Carlo. "Ca ne me fait pas peur", avait-il dit. Mais il a finalement dû se rendre à l'évidence que sa blessure était difficile à résorber sans couper totalement.

Gasquet seul à Barcelone

Le cas de Tsonga suscite moins d'inquiétude puisqu'il devrait faire sa rentrée à Rome dans dix jours. "Jo s'entraîne en ce moment à Genève et a ressenti un petit truc au genou droit. Il n'ira pas à Barcelone par précaution mais il n'y a rien d'inquiétant", a déclaré son agent Morgan Menahem à l'AFP.

Il n'empêche que les lourds antécédents médicaux du Manceau ne sont pas très rassurants. Victime d'une hernie discale et de nombreux pépins par le passé, Tsonga avait déjà dû renoncer à Roland-Garros l'année dernière à cause d'une blessure au genou.

Des quatre premiers joueurs français au classement ATP, Richard Gasquet sera du coup le seul à s'aligner à Barcelone la semaine prochaine, puisque le N.1 national Gilles Simon n'a pas inscrit l'épreuve à son programme.

Mais le Biterrois aussi revient de blessure après avoir manqué les tournois de Miami et Monte-Carlo à cause d'une tendinite à une épaule et doit encore se rassurer avant d'envisager la suite sereinement.

Alors que le tennis français avait suscité les plus grands espoirs en début d'année, il jette surtout un regard angoissé vers l'infirmerie aujourd'hui. Sachant que sur les courts, ce n'est pas l'euphorie non plus puisque aucun représentant ne s'est qualifié pour les huitièmes de finale à Monte-Carlo pour la première fois depuis 1994.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine