F1 - GP DE CHINE

Sebastian Vettel s'empare de la pole position

Sebastian Vettel (Red Bull-Renault) prendra la tête du Grand Prix de Chine dimanche. Il devance l'Espagnol Fernando Alonso (Renault) et Mark Webber (Red Bull-Renault). Les deux BrawnGP de Barrichello et Button sont en 4e et 5e place.

Publicité

AFP - Sebastian Vettel (Red Bull) a réalisé la pole position samedi à Shanghai, où se court dimanche le Grand Prix de Chine de Formule 1, au volant d'une impressionnante Red Bull, dont le doublé a été empêché en tout fin de qualifications par l'étonnant Fernando Alonso (Renault).

Grand espoir de la saison 2008, qu'il avait terminée en huitième position, après avoir remporté sa première victoire au Grand Prix d'Italie au volant d'une Toro Rosso, Vettel assume son statut en réalisant un début de Championnat renversant.

Deuxième pendant tout le Grand Prix d'Australie, il avait abandonné à trois tours de la fin après avoir provoqué un accident avec Robert Kubica (BMW Sauber), qui essayait de le dépasser. En Malaisie, qu'il démarrait pénalisé de dix places, il était finalement sorti de piste sous la pluie.

Samedi, il a donné à Red Bull sa première pole position en ne faisant qu'un tour dans chacune des trois parties des qualifications. "On avait un problème, alors on a essayé de rouler le moins possible. Ce n'était pas simple car si je prenais un virage trop large, c'était fini", a raconté l'Allemand.

"Mais je suis très très heureux. C'est incroyable que nous soyons parvenus à la pole position", s'est écrié Vettel. "Nous avons la meilleure place pour commencer, mais je n'ai pas encore mis le moindre point", a-t-il averti.

"La travail réalisé par notre équipe ces dernières semaines a été incroyable", a déclaré son coéquipier, l'Australien Mark Webber, troisième des qualifications, pour expliquer les bonnes performances de Red Bull.

"Il aurait été suffisant pour nous placer tous les deux en première ligne. Mais Fernando (Alonso) a fait du bon boulot", a-t-il poursuivi.


Brawn GP un peu moins bien

"C'est une grosse surprise", lui a répondu le double champion du monde, dont l'objectif initial, plus modeste, était "d'être en Q3", soit parmi les dix pilotes les plus rapides en qualifications.

Assez lent durant les deux premières courses en Australie et en Malaisie, l'Espagnol a vu sa voiture dotée samedi d'un nouveau diffuseur, un élément aérodynamique lui procurant davantage d'appuis et améliorant son niveau de performance.

"C'est ce qui est intéressant dans ce Championnat. Toute amélioration de la voiture peut vraiment faire une grosse différence au niveau des positions. Nous l'avons prouvé aujourd'hui. L'équipe a amélioré la voiture, et maintenant nous sommes compétitifs", s'est félicité Alonso.

Brawn GP, qui avait survolé le début de saison, Jenson Button remportant les deux premières courses et signé deux poles, s'est montré légèrement en retrait. Le Britannique est quatrième, juste devant son partenaire brésilien Rubens Barrichello.

Jarno Trulli (Toyota) se place sixième et Nico Rosberg (Williams) septième.

Les trois premières écuries du Championnat 2008, Ferrari, BMW Sauber et McLaren-Mercedes, ne s'améliorent guère. Pour Ferrari, Kimi Räikkönen signe le huitième temps et Felipe Massa le treizième. Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes), malgré un nouveau diffuseur, partira neuvième.

BMW Sauber a semblé plus à la peine que jamais. Son leader, Robert Kubica, l'un des favoris de la saison, a terminé à une pénible 18e place, alors que son coéquipier Nick Heidfeld s'élancera en onzième position.

Sébastien Bourdais, seizième temps, gagne une place grâce à une pénalité infligée à Timo Glock (Toyota). Mais le Français finit loin de son coéquipier, le Suisse Sébastien Buemi, qui se classe dixième.

Grille de départ:

1re ligne:

Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault)

Fernando Alonso (ESP/Renault)

2e ligne:

Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault)

Rubens Barrichello (BRA/Brawn-Mercedes)

3e ligne:

Jenson Button (GBR/Brawn-Mercedes)

Jarno Trulli (ITA/Toyota)

4e ligne:

Nico Rosberg (GER/Williams-Toyota)

Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari)

5e ligne:

Lewis Hamilton (GBR/McLaren-Mercedes)

Sébastien Buemi (SUI/Toro Rosso-Ferrari)

6e ligne:

Nick Heidfeld (GER/BMW-Sauber)

Heikki Kovalainen (FIN/McLaren-Mercedes)

7e ligne:

Felipe Massa (BRA/Ferrari)

Kazuki Nakajima (JPN/Williams-Toyota)

8e ligne:

Sébastien Bourdais (FRA/Toro Rosso-Ferrari)

Nelson Piquet Jr (BRA/Renault)

9e ligne:

Robert Kubica (POL/BMW-Sauber)

Adrian Sutil (GER/Force India-Mercedes)

10e ligne:

Timo Glock (GER/Toyota)

Giancarlo Fisichella (ITA/Force India-Mercedes)

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine