BANQUES - SOCIAL

UBS va supprimer une cinquantaine d'emplois en France

La banque suisse UBS, qui va réduire ses effectifs de 11% dans le monde, va supprimer une cinquantaine d'emplois en France. Elle envisage aussi de sous-traiter une partie de ses activités administratives et techniques.

Publicité

AFP - La banque suisse UBS, qui a annoncé une réduction de 11% de ses effectifs dans le monde, va supprimer une cinquantaine d'emplois et externaliser une partie de ses fonctions administratives et techniques en France, a-t-on appris lundi de source proche du dossier.

Selon cette source, la banque suisse devrait supprimer "environ 10% de ses effectifs en France", qui s'élèvent à quelque 500 personnes.

Elle envisage également de confier à des sous-traitants une partie de ses fonctions administratives et techniques dans son activité de gestion d'actifs, ce qui devrait accroître le nombre final de départs, a ajouté cette source.

Interrogé par l'AFP, UBS France s'est refusé à tout commentaire.

UBS exerce trois activités en France: la banque d'investissement, la gestion d'actifs et la gestion de fortune.

Avec quelque 8 milliards d'euros sous gestion, l’activité de gestion de fortune d’UBS France comptait, fin 2007, 360 collaborateurs répartis entre Paris et sept bureaux de Province (Bordeaux, Cannes, Lille, Lyon, Nantes, Marseille, Strasbourg).

Le Figaro a indiqué samedi qu'entre 40 et 60% des 350 salariés de la division de gestion de fortune devraient quitter l'entreprise cette année et que 6 des 9 succursales pourraient être fermées.

Selon la source proche, le processus de consultation des instances représentatives du personnel est en cours et une annonce de la direction devrait avoir lieu la semaine prochaine.

UBS, qui a déjà largement taillé dans ses effectifs depuis le début de la crise financière, va supprimer 8.700 emplois supplémentaires d'ici 2010, dont 2.500 en Suisse, après une nouvelle perte de 2 milliards de francs suisses au premier trimestre. Au total, le groupe se sera séparé de près de 20.000 employés d'ici 2010.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine