IRAK

Au moins cinq morts dans un attentat suicide au nord de Bagdad

Une attaque suicide dans une mosquée de Dhoulouiyah, à 70 km au nord de Bagdad a causé la mort de cinq personnes et en a blessé 13 autre.

Publicité

AFP -Cinq personnes ont été tuées et treize autres blessées mercredi lorsqu'un kamikaze a actionné sa ceinture d'explosifs dans une mosquée de Dhoulouiyah, à 70 km au nord de Bagdad, selon un dernier bilan fourni par une source au sein du ministère de l'Intérieur.

Selon la police locale, le kamikaze s'est mêlé aux fidèles dans une mosquée du centre de cette ville sunnite.

C'est la seconde fois que cette mosquée est visée par un attentat: il y a un an, une bombe avait explosé sous la chaire où un chef d'une milice sunnite combattant les extrémistes d'Al-Qaïda, Mollah Nadhem, prononçait son prêche. Ce responsable avait été blessé.

Cependant, les ravisseurs retiennent encore les compagnons de voyage de ces deux femmes, un Suisse et un Britannique.

En plus de la libération d'islamistes mauritaniens détenus au Mali, al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) avait exigé, en échange des otages, la libération d'islamistes arrêtés en Europe, selon une source malienne proche du dossier.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine