Accéder au contenu principal

Jusqu'à 1 500 emplois supprimés chez CNH, filiale américaine de Fiat

Le constructeur automobile italien Fiat va supprimer entre 10 % et 15 % des effectifs de CNH, sa filiale américaine de production de machines agricoles et d'engins de construction. L'équivalent de 1 000 à 1 500 emplois dans le monde...

Publicité

AFP - Le groupe automobile italien Fiat va supprimer 10% à 15% des emplois administratifs au sein de sa filiale américaine de machines agricoles et d'engins de construction CNH, une mesure qui touchera de 1.000 à 1.500 personnes dans le monde, a annoncé jeudi le groupe.

La fourchette de 10 à 15% "concerne uniquement les emplois administratifs" qui sont 10.000 au total et la mesure touchera donc "1.000 à 1.500 personnes dans le monde, a précisé un porte-parole.

L'objectif est de supprimer ces postes pendant l'année 2009, a-t-il ajouté.

Un autre porte-parole de Fiat avait indiqué dans un premier temps que la mesure toucherait la totalité des employés du groupe qui employait 31.521 personnes dans le monde à la fin de l'année 2008.

CNH a accusé une perte nette de 126 millions de dollars (97,2 M EUR) au cours du premier trimestre 2009, la crise ayant entraîné une chute des ventes d'engins de construction.

Le groupe Fiat a de son côté accusé une perte nette de 411 millions d'euros pendant la même période.

Cette mesure est prise afin d'ajuster les "coûts et la structure" de la société aux "perspectives du marché", avait indiqué le patron exécutif de Fiat, Sergio Marchionne, au cours d'une conférence téléphonique.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.