SRI LANKA

L'ONU exhorte les Tigres tamouls à déposer les armes

Le Conseil de sécurité de l'ONU exige que les rebelles tamouls du Sri Lanka "déposent immédiatement les armes, renoncent au terrorisme, et permettent l'évacuation des civils" retenus dans la zone de conflit.

Publicité

AFP - Le Conseil de sécurité de l'ONU a exigé mercredi que les rebelles tamouls du Sri Lanka déposent les armes, se rendent et libèrent les civils qu'il retiennent en otages, a déclaré à la presse son président, l'ambassadeur du Mexique Claude Heller.

"Les membres du Conseil de sécurité condamnent fermement les LTTE (les rebelles des Tigres de libération de l'Eelam tamoul, ndlr), une organisation terroriste", a dit M. Heller.

"Nous exigeons que les LTTE déposent immédiatement les armes, renoncent au terrorisme, permettent l'évacuation avec l'aide de l'ONU des civils qui restent dans la zone de conflit et rejoignent le processus politique" au Sri Lanka, a-t-il ajouté.

Le Conseil "exhorte toutes les parties, y compris le gouvernement sri-lankais, à honorer leurs obligations" en matière de protection des civils, a encore dit le diplomate.

M. Heller rendait compte d'une réunion informelle sur la situation au Sri Lanka, lors de laquelle les quinze membres du Conseil ont entendu un rapport de l'envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon dans la région, Vijay Nambiar, qui vient de passer deux jours au Sri Lanka.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine