CRISE ÉCONOMIQUE

L'Espagne affiche un taux de chômage record de 17,36 %

Avec plus de 4 millions de personnes sans-emploi au premier trimestre 2009, l'Espagne affiche un taux de chômage record de 17,36 %. Le chiffre publié vendredi dépasse les prévisions du gouvernement et confirme la gravité de la crise.

Publicité

AFP - Le nombre de chômeurs en Espagne a passé la barre des quatre millions au premier trimestre 2009, pour la première fois depuis plus de 30 ans, a annoncé vendredi l'Institut espagnol de la statistique (INE).

Le taux de chômage espagnol atteint lui aussi un niveau record, avec 17,36% au premier trimestre, ce qui est le plus haut niveau enregistré en Espagne depuis fin 1998 et s'affiche comme un niveau record parmi les pays de la zone euro.

Au premier trimestre, "le nombre total des sans emplois se situe à 4,01 millions, avec une hausse de 1,836 million durant les 12 derniers mois", précise dans un communiqué l'INE.

Ce niveau est le plus élevé depuis le début de cette série statistique qui a démarré en 1976. En l'espace de trois mois, entre dernier trimestre 2008 et 1er trimestre 2009, le nombre des chômeurs a grimpé de 802.800.

L'INE souligne que le chômage explose surtout chez les hommes (+507.000 en trois mois) tandis que les femmes sont plus épargnées (+295.000), même si le taux de chômage masculin (16,86%) reste inférieur à celui des femmes (18,01%).

L'INE souligne encore que désormais plus d'un million de foyers espagnols ont les deux parents actifs au chômage, avec une progression de près de 100% de cette statistique sur 12 mois.

Secoué par l'explosion de la bulle immobilière, la chute de la construction et la crise financière internationale, le pays est entré brutalement en crise économique l'an passé et est officiellement en récession depuis le deuxième semestre 2008.

Les chiffres diffusés vendredi sont plus mauvais que les projections faites au début de l'année par le gouvernement socialiste espagnol qui prévoyait pour 2009 un taux de chômage 15,9%.

Le FMI qui a abaissé mercredi ses prévisions pour l'économie mondiale, estime que l'Espagne va connaître deux années de récession (PIB en baisse de 3% en 2009, -0,6% en 2010), avec un taux de chômage qui s'envolerait jusqu'à 19,3% en 2010, un record pour les pays développés où la moyenne est de 9,2%.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine