MOTO GP - JAPON

Aidé par la pluie, Valentino Rossi prend la pole

Le ciel ne finit plus d'arroser ce championnat 2009. Après le Qatar, c'est au Japon que la pluie s'est invitée. La grille s'alignera sur les premiers essais disputés vendredi et Valentino Rossi (Yamaha), auteur du meilleur temps, prendra la pôle.

Publicité

Des pluies diluviennes qui se sont abattues sur le circuit de Motegi ont obligé les organisateurs du GP du Japon à annuler la séance de qualifications prévue pour ce samedi, où se disputera dimanche le deuxième Grand Prix moto de la saison.

L'Italien Valentino Rossi (Yamaha) sera en position de pointe dimanche sur la grille de départ en moto GP après avoir réalisé le meilleur temps lors de la première séance d'essais vendredi.

La pluie avait déjà obligé à repousser d'une journée la course de moto GP lors de l'épreuve d'ouverture à Losail (Qatar).


Valentino Rossi enregistre le meilleur temps des essais de vendredi

Valentino Rossi (Yamaha) a signé le meilleur temps de l'unique séance d'essais MotoGP de vendredi au GP du Japon à Motegi, devant l'Australien Casey Stoner (Ducati), l'équipier espagnol de l'octuple champion du monde italien, Jorge Lorenzo, étant troisième.

Par un temps beaucoup plus frais (13°C), Rossi a obtenu, sur la piste où il avait été sacré en septembre dernier, son meilleur chrono à son 18e et dernier tour en 1:48.545.

Stoner, l'actuel leader du Championnat après sa victoire au Qatar, pointe à 56/1000 et Lorenzo à 420/1000. Un autre pilote est dans la seconde, l'Australien Chris Vermeulen (Suzuki) à 837/1000.

Son équipier italien Loris Capirossi, triple vainqueur à Motegi (2005-06-07) alors sur Ducati, est 6e à 1 sec 435/1000, montrant ainsi les progrès réalisés par le constructeur japonais.

Les conditions météo pour le week-end s'annonçant très instables, ce pourrait être l'unique séance sur piste sèche à Motegi.

"C'est un très bon début, a déclaré Rossi. Les conditions étaient très dures aujourd'hui et il était très difficile d'atteindre la limite et de travailler au maximum sur la moto et les pneus. Mais il semble que nous ayons un bon potentiel".

"C'est important d'être devant car au Qatar nous avons été 2e à chaque session (ndlr: derrière Stoner) et que nous n'aimons vraiment pas être second !", a ajouté Rossi".

Stoner, longtemps en tête de la séance avec 1 sec 48 sec 601/1000 réalisé au 12e de ses 16 tours, était satisfait. "Le réglage de la moto semble bon, il faut juste trouver un peu plus d'adhérence à l'arrière", a-t-il dit.


Simoncelli et Iannonne

"C'est bien de revenir en 1re ligne, même si on n'est que vendredi, a affirmé de son côté Lorenzo. Ce sera peut-être notre seule occasion de rouler sur le sec, il était donc important d'explorer différentes choses".

Le Finlandais Mika Kallio, triple vainqueur ici en cylindrées inférieures, qui fait ses débuts en MotoGP, a chuté et n'est que 17e et avant-dernier.

En 250cc, l'Italien Marco Simoncelli (Gilera), tenant du titre et de l'épreuve, après son forfait au Qatar (fracture d'un poignet en faisant du moto-cross), a réalisé le meilleur temps en 1:53.093 devant le Japonais Hiroshi Aoyama (Honda), double vainqueur à Motegi (2005/06) et l'Espagnol Alvaro Bautista (Aprilia).

Les Français Mike Di Meglio et Jules Cluzel (3e et 2e au Qatar) sont respectivement 8e et 14e de cette première séance d'essais.

En 125cc, l'Italien Andrea Iannonne (Aprilia), vainqueur d'une course réduite à 4 tours au Qatar (qui ne lui a apporté que la moitié des points prévus en Championnat, soit 12,5 pts), confirme son nouveau statut de leader en étant le plus rapide devant son dauphin espagnol Julian Simon et l'Allemand Stefan Bradl, tenant de l'épreuve.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine