TENNIS

Cinquième finale consécutive à Barcelone pour Nadal

Rafael Nadal s'est qualifié pour la finale du tournoi de Barcelone à la faveur d'une victoire expéditive face au Russe Nikolay Davydenko. L'Espagnol qui sera opposé à David Ferrer vise un cinquième titre consécutif en Catalogne.

Publicité

AFP - L'Espagnol Rafael Nadal, vainqueur la semaine dernière de son cinquième Monte-Carlo de rang, n'est plus qu'à une victoire, dimanche en finale face à son compatriote David Ferrer, de réaliser la même performance sur la terre battue de Barcelone, avant de tenter la passe de cinq à Roland-Garros.

"Je vis le meilleur moment de ma carrière et je dois l'apprécier à sa juste valeur parce qu'il ne va pas se répéter", a commenté Nadal, N.1 mondial, après avoir surclassé le Russe Nikolay Davydenko, pourtant tête de série N.3, 6-3, 6-2.

Vu sa forme actuelle, que pourra faire Ferrer, déjà battu en 2008 par Nadal finale, d'autant qu'il a dû livrer trois sets (2-6, 6-2, 7-6 (7/5) avant d'écarter le Chilien Fernando Gonzalez (N.5) de sa route.

"Quel que soit le résultat de demain, ce sera fantastique", a ajouté le Majorquin de 22 ans après avoir enlevé ses 24 derniers matches au Real Club de Barcelone. Sa seule défaite remonte à 2003, contre son compatriote Alex Corretja.

Cette saison, le joueur de Manacor a enlevé 33 des 36 matches qu'il a disputés, avec des succès à l'Open d'Australie et à Indian Wells (Californie) en plus de Monte-Carlo.

"Davydenko avait des occasions en début de partie mais n'a pas pu les concrétiser. Ensuite, j'ai pu améliorer le niveau de mon jeu et terminer la rencontre en dépit du vent", a encore dit Nadal qui a signé contre Davydenko un quatrième succès (contre 2 défaites), dont les trois confrontations sur terre battue entre les deux joueurs.

Davydenko a résisté dans le premier set, marqué par de longs échanges avant de sombrer en 1 h 48 min, perdant son service à cinq reprises alors que Nadal n'a toujours cédé la moindre mise en jeu de la semaine.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine