PAKISTAN

Douze enfants tués par une bombe avec laquelle ils jouaient

Douze enfants d'un village du nord-ouest du Pakistan ont trouvé la mort dans l'explosion d'une bombe avec laquelle ils jouaient. On ignore s'il s'agit d'un "acte de terrorisme délibéré" ou d'un accident.

Publicité

AFP - Au moins douze enfants ont été tués samedi par l'explosion d'une bombe dans un village du nord-ouest du Pakistan, ont annoncé les autorités.

"Les enfants ont découvert la bombe devant une école primaire de filles, dans le village de Luqman Banda", dans la vallée de Swat, a indiqué à l'AFP un policier local, Said Zaman qui a dit craindre un bilan plus lourd.

Sept garçons et cinq filles âgés de 5 à 13 ans ont été tués, a dit Said Zaman qui s'est rendu sur le lieu de l'explosion dans un village de montagne difficile d'accès.

"La bombe qui avait une forme ovale a explosé alors que les enfants jouaient avec elle", a-t-il ajouté.

Quatre personnes dont une femme ont été blessées, a-t-il indiqué, en précisant qu'une enquête était en cours pour déterminer la nature de la bombe et comment les enfants avaient pu s'en emparer.

Le Premier ministre Yousuf Raza Gilani a fait part de "son chagrin et de sa douleur", selon un communiqué officiel. "Ceux qui jouent avec des vies innocentes n'échapperont ni à la colère d'Allah ni à la loi", a-t-il dit selon le communiqué.

Le nord-ouest du Pakistan est soumis à une vague de violence depuis que des centaines d'extrémistes ont franchi la frontière pour échapper à l'intervention conduite fin 2001 par les Etats-Unis.

Des écoles de filles ont déjà été prises pour cibles par des extrémistes qui considèrent que l'éducation des femmes est contraire à l'Islam.

Le village où a eu lieu l'explosion est situé dans une zone placée sous le régime de la charia, la loi islamique, à la suite d'un accord entre les talibans et le gouvernement.

Les Etats-Unis ont averti cette semaine que l'avance des islamistes dans le nord-ouest du Pakistan, où sont basés des talibans et des extrémistes liés à Al-Qaïda, constituait une menace pour le pays.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine