AFGHANISTAN

Triple attentat contre le siège du gouverneur de Kandahar

Un triple attentat commis samedi contre le siège du gouverneur de Kandahar (sud du pays) a fait cinq morts parmi les policiers qui gardaient le bâtiment. L'attaque n'a pas encore été revendiquée.

Publicité

AFP - Cinq policiers ont été tués samedi dans un triple attentat suicide visant le siège du gouverneur de Kandahar, le berceau des talibans dans le sud de l'Afghanistan, a-t-on appris auprès des autorités locales.

"Trois terroristes ont tenté de pénétrer dans les bâtiments abritant les bureaux du gouverneur de Kandahar, mais la police les en a empêchés", a déclaré à l'AFP Ahmad Wali Karzaï, qui dirige l'assemblée provinciale.

"L'un d'eux s'est fait exploser devant l'entrée principale, les deux autres ont pénétré dans l'enceinte et ont déclenché les explosifs qu'ils portaient sur eux à l'extérieur des bâtiments", a ajouté Ahmad Wali Karzaï, frère du président afghan.

"Cinq policiers ont été tués et trois blessés dans ces attentats. Aucun responsable n'a été atteint", a-t-il affirmé.

Un premier bilan faisait état de trois policiers tués.

La zone a été bouclée par les forces de sécurité.

L'attentat n'a pas encore été revendiqué.

Le 1er avril, treize personnes avaient été tuées dans une attaque-suicide lancée par quatre kamikazes contre l'assemblée provinciale de Kandahar, revendiquée par les talibans.

Les violences des insurgés afghans, parmi lesquels les talibans chassés du pouvoir fin 2001 par une coalition emmenée par les Etats-Unis, ont redoublé d'intensité depuis deux ans, malgré la présence de 70.000 soldats étrangers, auxquels doivent se joindre 21.000 renforts américains dans les prochains mois.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine