PAKISTAN

L'armée lance une offensive contre les Taliban

Selon l'armée, un soldat pakistanais et de nombreux Taliban, dont un de leurs chefs, ont été tués dimanche dans de violents combats à Lower Dir, l'un des districts de Makaland, situé nord-ouest du pays.

Publicité

AFP - Un soldat pakistanais et de nombreux talibans, dont un de leurs chefs, ont été tués dimanche dans de violents combats dans le nord-ouest du Pakistan, a indiqué l'armée.

Les combats se sont produits à Lower Dir, l'un des sept districts de Malakand où les autorités pakistanaises ont conclu un accord pour l'application de la charia afin de mettre fin aux attaques menées par les talibans dans la vallée de Swat.

"A la demande du gouvernement provincial et de la population de Dir", les forces de sécurité ont lancé une opération contre de "présumés insurgés cachés à Islampura et Lal Qila", a indiqué l'armée dans un communiqué.

"De violents échanges de coups feu ont eu lieu à Kaladag et des dizaines d'insurgés ont été tués, dont un important commandant", a ajouté l'armée.

Un soldat a également été tué et quatre autres blessés, a affirmé l'armée dans le communiqué.

Auparavant, un responsable des forces de sécurité avait indiqué qu'"un soldat (avait) été tué et cinq autres blessés dans une attaque" des talibans, précisant qu'un convoi militaire était tombé dans une embuscade.

Des responsables militaires à Peshawar ont confirmé l'incident.

L'embuscade n'a pas été revendiquée dans l'immédiat. Selon des responsables, des soldats pakistanais ont été envoyés à Dir pour faire face à l'augmentation de la présence des talibans.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine