SOMALIE

Deux humanitaires enlevés le 19 avril ont été libérés

Un médecin belge et un infirmier néerlandais de l'ONG Médecins sans frontières (MSF), qui avaient été enlevés le 19 avril en Somalie, ont été libérés, ce mardi, sans versement de rançon.

Publicité

REUTERS - Deux expatriés de l'ONG Médecins sans frontières (MSF) enlevés le 19 avril en Somalie ont été libérés mardi sans versement de rançon, ont annoncé des chefs locaux.


"Les deux employés de MSF ont été relâchés sans condition", a déclaré cheikh Aden Yare, qui appartient au groupe islamiste radical Al Shabaab.

Les deux otages, un médecin belge et un infirmier néerlandais, avaient été capturés alors qu'ils étaient en mission dans la région de Bakol, dans le centre-sud du pays.


"Nous sommes libres", a confirmé le médecin belge par téléphone à Reuters. "Nous sommes avec les anciens et les membres de l'autorité locale. Bien sûr que nous sommes heureux."

"Ils sont avec nous désormais, et nous allons à Houdour pour les remettre aux responsables de MSF. Ils sont libres. Et ça ne se reproduira plus", a ajouté Aden Yare.

Les ravisseurs des deux expatriés avaient réclamé dans un premier temps une rançon d'un million de dollars, avant d'exiger quatre millions.


Les islamistes d'Al Shabaab avaient déclaré qu'ils libèreraient les otages par la force en cas d'échec des négociations.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine